Finis les examens médicaux douloureux de l'appareil digestif. Des chercheurs japonais ont développé une capsule endoscopique autonome, guidée par une manette et s'orientant grâce à une nageoire. Elle a ainsi pu filmer l'intérieur du côlon et de l'estomac.
Cela vous intéressera aussi

Des scientifiques de l'Université Ryukoku et du Collège de médecine d'Osaka ont annoncé avoir développé une capsule endoscopique autopropulsée et contrôlée à distance qui peut « nager » dans le tube digestiftube digestif. Grâce à cette capsule en forme de têtardtêtard qui se déplace seule, ils ont pu saisir des images à l'intérieur de l'estomac et du côloncôlon d'un patient.

Selon l'équipe de recherche, ce serait la première fois dans le monde qu'un endoscopeendoscope s'est déplacé de façon autonome avec succès de l'anusanus vers le côlon pour y tourner des images. Ces travaux se positionnent en tout cas dans la lignée des projets menés par une équipe allemande, en début d'année, sur un concept similaire.

Mermaid, la capsule endoscopique guidée par un <em>joystick </em>et se déplaçant à l'aide d'une nageoire ! © DR

Mermaid, la capsule endoscopique guidée par un joystick et se déplaçant à l'aide d'une nageoire ! © DR

Un endoscope à nageoire

Ce petit instrument, surnommé « Sirène », mesure environ 1 centimètre de diamètre et 4,5 centimètres de longueur. Il est muni d'une sorte de nageoire arrière qui permet un contrôle précis de sa direction et de son emplacement. D'une autonomieautonomie de 10 heures, la caméra du dispositif peut prendre jusqu'à deux images par seconde.

 <br />Exemples d'images réalisées par la capsule Mermaid. © DR
 
Exemples d'images réalisées par la capsule Mermaid. © DR

Les médecins utilisent une manette de type joystick pour orienter les mouvementsmouvements de la capsule en visionnant sa position sur un écran.

Cet endoscope peut être avalé pour l'examen de l'estomacestomac ou inséré par voie rectale pour le côlon.

D'autres capsules endoscopiques ont été développées depuis les années 1980 et sont désormais utilisées. Elles restaient jusqu'à présent muesmues par les contractions musculaires ondulatoires.