Santé

En bref : un tiers des humains adultes ont des problèmes de poids !

ActualitéClassé sous :médecine , obésité , obésité dans le monde

-

On ne cesse d'en entendre parler et les chiffres sont là pour le confirmer : l'obésité progresse de manière inquiétante dans le monde, et en particulier dans les pays en voie de développement. Selon un rapport récent, 34 % des adultes seraient aujourd'hui obèses ou en surpoids dans le monde.

L'obésité et le surpoids gagnent du terrain surtout dans les pays en voie de développement. Ces maladies touchent les adultes, mais aussi les enfants qui sont 40 millions à souffrir de surpoids dans le monde selon l’OMS. © Tobyotter, Flickr, cc by 2.0

Plus d'un tiers de la planète, soit 1,46 milliard de personnes, est en surpoids ou obèse. C'est la triste réalité que vient de révéler l'Overseas Development Institute (ODI), un cercle de réflexion britannique, dans un rapport publié en janvier 2014. Le problème serait d'autant plus grave dans les pays en voie de développement, comme la Chine et le Mexique. En effet, dans cette région du monde, le nombre d'adultes touchés par l'épidémie d’obésité a plus que triplé, passant de 250 à 904 millions entre 1980 et 2008. Bien que moins impressionnants, les chiffres pour les pays riches sont quand même inquiétants, passant de 312 à 557 millions dans le même laps de temps.

Ce n'est pourtant pas faute d'en parler. Les publications scientifiques montrant les méfaits de l'obésité sur la santé ne manquent pas et ont révélé le rôle de cette maladie dans le développement de différentes pathologies comme le diabète, l'hypertension, le cancer et les accidents vasculaires cérébraux (AVC). Aujourd'hui, l'obésité tuerait même davantage que la faim dans le monde. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) ne cesse de tirer la sonnette d'alarme et recommande de suivre un régime équilibré tout en pratiquant une activité physique régulière. Selon elle, l'obésité serait évitable en suivant ces habitudes de vie simples.

Mais alors pourquoi l'épidémie d'obésité progresse-t-elle si rapidement ? Selon les experts, la principale cause est la modification progressive de l'alimentation. Peu à peu, les pays pauvres se sont tournés vers des régimes plus riches en graisse et en sucre, délaissant les graines pour se tourner vers la viande. Selon eux, les autorités des différents pays ne font pas assez d'efforts pour optimiser l'offre alimentaire en fonction de ce qui est bénéfique pour la santé. Ils appellent les dirigeants à prendre les mesures nécessaires pour enfin diriger la population dans le droit chemin.

Cela vous intéressera aussi