Santé

Décryptage du génome de la souris de laboratoire

ActualitéClassé sous :génétique

-

Le décryptage quasiment complet du génome de Mus musculus, la souris commune, et la possibilité de comparer son génome à celui de l'être humain risquent de bouleverser bien des idées reçues, en particulier le concept selon lequel de grands morceaux d'ADN du génome ne seraient que des vestiges sans utilité résultant de l'évolution.

En effet, ces morceaux d'ADN ne contiendraient pas de gènes, mais représenteraient des aires riches en informations contrôlant l'activité des gènes et donc fortement impliquées dans les malformations et les maladies.

Qui plus est, ces aires seraient aussi étendues que les régions contenant les gènes eux-mêmes. Ces travaux sont le fruit de la collaboration d'une équipe internationale composée de chercheurs du Whitehead Institute for Biomedical Research de Cambridge (Massachusetts), de la Washington University de Saint Louis (Missouri), de l'European Bioinformatics Institute et du Wellcome Trust Sanger Institute, tous deux de Cambridge (Angleterre).

Ce programme est financé par le National Human Genome Research Institute de Bethesda (Maryland) et le Wellcome Trust de London (Angleterre). Un premier rapport concernant les résultats de ces travaux est publié dans le dernier numéro de Nature.

Cela vous intéressera aussi