Santé

Cartographie du génome : de nouvelles perspectives avec ''hapmap''

ActualitéClassé sous :génétique

-

Le peu de retombées suite au décryptage du génome humain réalisé dans le cadre du Human Genome Project pour lequel trois milliards de dollars ont été dépensés a entraîné une certaine déception.

Crédits : INSERM ALPHA PICT 2000. Caryotype humain. Les chromosomes, par paire, possèdent des bandes de coloration caractéristiques.

Dans ce contexte, une découverte faite l'année dernière par des chercheurs du Whitehead Institute à Cambridge (Massachusetts) pose aujourd'hui les jalons d'une nouvelle approche de la cartographie du génome.

L'ADN du génome humain est transmis par blocs entiers, appelés haplotypes, à chaque génération. Selon ces chercheurs, il serait donc envisageable d'identifier quelques marqueurs de ces haplotypes afin de réaliser des comparaisons bien plus significatives du matériel génétique.

Des recherches visant à dresser cette nouvelle carte du génome, baptisée "hapmap", seront financées par un consortium international.

Sur les 100 millions de dollars prévus, 39 millions de dollars le seront par les National Institutes of Health (NIH). Ce projet qui devrait être achevé d'ici trois ans commencera par s'intéresser à quatre groupes ethniques spécifiques : Japonais, Chinois, Yoruba du Nigéria, et Américains d'origine du Nord-Ouest européen.

Néanmoins, la carte ainsi obtenue devrait être utilisable pour l'ensemble de la population mondiale.

Cela vous intéressera aussi