Les essais cliniques pourront démarrer en décembre via la plateforme Covireivac. © hedgehog94, Adobe Stock
Santé

Covid-19 : trois essais cliniques vaccinaux vont démarrer en France

ActualitéClassé sous :Coronavirus , Vaccin , essai clinique

Insu

[EN VIDÉO] Coronavirus : 5 questions pour un vaccin  Plus de 47 vaccins contre le coronavirus sont en cours d’essai clinique dans le monde. Certains ont déjà avancé des résultats préliminaires encourageants. Alors que peut-on espérer de ces futurs vaccins ? Vont-ils nous permettre de retrouver une vie normale ? Cinq questions pour y voir plus clair. 

Quand bien même elles suscitent un immense espoir, les dernières annonces concernant les vaccins anti-Covid-19 ne sont qu'une partie de l'immense processus de recherche international. Et elles feraient presque oublier l'excellence de la recherche clinique en France en matière de vaccination. Au travers de la plateforme Covireivac de l'Inserm, trois essais cliniques vaccinaux devraient démarrer en France dès le mois de décembre car il est essentiel, afin de répondre au besoin mondial et aux différentes populations, d'élaborer plusieurs vaccins avec des efficacités complémentaires.

Si les annonces de plusieurs laboratoires pharmaceutiques, ces dernières semaines suscitent les espoirs quant à la possibilité de développer et de commercialiser rapidement un vaccin efficace contre la Covid-19, il est indispensable de développer plusieurs vaccins et de compléter la collecte de données, y compris sur ceux ayant des résultats préliminaires prometteurs.

Des accords pour lancer des essais cliniques vaccinaux en France via la plateforme Covireivac de l'Inserm sont conclus avec les industriels AstraZeneca, Janssen et Moderna. Ces derniers ont été scrupuleusement sélectionnés après avis du Comité scientifique vaccins Covid-19. Les dossiers ont été déposés auprès de l'ANSM (Agence nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé) et d'un CPP (Comité des Protections des Personnes). Les essais pourront donc démarrer en décembre sous réserve de l'accord de ces autorités réglementaires. 

Même si des vaccins sont autorisés dans les prochains mois, il est impératif de poursuivre les essais afin d'approfondir les connaissances scientifiques notamment sur la durée de la protection et la qualité de la réponse immunitaire. Quelle que soit la stratégie vaccinale adoptée en France et les vaccins qui seront autorisés par les autorités sanitaires, la tenue d'essais cliniques via Covireivac sera poursuivie pour répondre à d'autres questions de recherche qui continuent de se poser.

La course folle à laquelle se livrent les laboratoires et industriels pour trouver un vaccin contre la Covid-19 ne doit pas faire oublier que la poursuite des recherches est nécessaire afin de répondre à tous les besoins dans le monde. © Alphaspirit, Adobe Stock

Poursuivre l'élaboration de vaccins aux efficacités complémentaires 

En effet, afin de répondre au besoin mondial et aux différentes populations, il est impératif de développer plusieurs vaccins. La poursuite des travaux de recherches permet aussi d'élaborer des produits avec des efficacités complémentaires, plus faciles à administrer ou moins chers à produire. Par ailleurs, des interrogations scientifiques demeurent.

Quelle est la durée de l’immunité conférée par la vaccination ? Des rappels seront-ils nécessaires ? Les premiers vaccins autorisés pourront-ils être proposés à toutes les populations, des personnes âgées aux jeunes, en passant par les femmes enceintes ? Telles sont les questions auxquelles il convient encore de répondre. Ces données scientifiques complémentaires permettront d'affiner la stratégie vaccinale qui sera mise en place sur notre territoire.

Le démarrage de trois essais vaccinaux en France grâce à la plateforme Covireivac n'est donc qu'une partie d'un processus de recherche international sans précédent. Selon l'avancée des connaissances sur le SARS-cov2 et la disponibilité des vaccins, les protocoles de recherche pourront être adaptés en fonction de l'évolution de la situation sanitaire, toujours dans une logique de protection des volontaires, de rigueur scientifique et de transparence.  

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !