Illustration en 3D de lymphocytes attaquant une cellule cancéreuse. © Sebastian Kaulitzki, Adobe Stock

Santé

Ce lymphocyte T serait capable d'attaquer presque tous les cancers

ActualitéClassé sous :cancer , immunothérapie contre le cancer , lymphocytes T

[EN VIDÉO] Helicobacter pylori, seule bactérie responsable de cancers gastriques  L’estomac de la moitié de la population humaine mondiale est infecté par la bactérie Helicobacter pylori. Ce micro-organisme peut être à l’origine d’ulcères voire parfois de cancers gastriques. L’Institut Pasteur a interviewé Hilde De Reuse, chef de l’unité Pathogenèse de Helicobacter, afin de nous en apprendre un peu plus sur cette bactérie et sur les recherches de son laboratoire. 

L'immunothérapie anticancéreuse est une idée novatrice qui a été récompensée par un prix Nobel de médecine en 2018 mais qui n'est pas efficace pour tous les cancers. Une nouvelle étude décrit une lignée de lymphocytes T capable de reconnaître et de tuer un grand nombre de cancers.

Une cellule cancéreuse est, à l'origine, une cellule tout ce qu'il y a de plus normal. Au fil de sa vie et de ses divisions successives, des erreurs s'insinuent dans son génome. Parfois, celles-ci ne sont pas réparées et dégénèrent. La cellule perd son inhibition de contact et prolifère de façon anarchique pour former une tumeur.

Ces cellules anormales n'échappent pas à la surveillance du système immunitaire qui les attaque régulièrement. Néanmoins, certains cancers arrivent tout de même à se disséminer. Une étude parue dans Nature Immunology met en lumière un élément-clé dans la réponse immunitaire anticancéreuse resté dans l'ombre jusque-là : une lignée de lymphocytes T armée pour lutter contre les cancers.

Une lignée cellulaire efficace sur tous les cancers ?

La lignée immunitaire en question a été isolée en laboratoire à partir d'une culture qui contenait à la fois des lymphocytes T et des cellules cancéreuses. L'expansion clonale d'une cellule immunitaire témoigne de son activation par un élément qu'elle reconnaît, ici sur les cellules malignes. Les lymphocytes T en multiplication rapide se révélaient aussi être capables de tuer les cellules cancéreuses.

Mélanome, cancer du poumon, du côlon, du sein..., les scientifiques ont testé une grande variété de cancers qui n'ont pas grand-chose en commun. À chaque fois, les lymphocytes T ont induit une mortalité cellulaire (entre 80 et 100 % selon les cancers). La lignée a été isolée et nommée sobrement MC.7.G5 par les scientifiques. Mais quel est donc cet « interrupteur » présent sur la plupart des cellules cancéreuses qui active les lymphocytes T ?

Schéma récapitulatif de l'action des lymphocytes T via MR1. En haut, le lymphocyte T se lie à MR1, exprimé à la surface de la cellule cancéreuse, grâce à son TCR. Au milieu, la liaison TCR-MR1 active le lymphocyte T et il attaque la cellule maligne. En bas, la cellule cancéreuse meurt et le lymphocyte T est libre. © Université de Cardiff

Un mécanisme de reconnaissance encore flou

Pour le savoir, les scientifiques ont utilisé le ciseau génétique CRISPR pour inactiver un à un les gènes codant pour des protéines dans les cellules cancéreuses jusqu'à tomber sur la protéine qui, par son absence, empêche l'activation des lymphocytes T.

L'interrupteur indispensable à l'activation des lymphocytes T est MR1, une protéine qui fait partie de la même famille de molécules que le CMH (complexe majeur d'histocompatibilité) de classe I. Mais son mode de fonctionnement diffère : il présente un des métabolites produits par la cellule cancéreuse. Les scientifiques ont émis l'hypothèse que c'est ce métabolite qui était reconnu par les lymphocytes T de la lignée MC.7.G5, sans pouvoir l'identifier.

Les expériences complémentaires menées en modèle murin montrent que ces cellules sont capables de contenir la progression du cancer sans pour autant l'éradiquer. Ce n'est donc pas une solution miracle pour vaincre tous les cancers, mais l'esquisse d'une nouvelle voie thérapeutique qui permettra peut-être de soigner des cancers aujourd'hui incurables.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !