Santé

Un buffet bien conçu pour contrôler son poids !

ActualitéClassé sous :biologie , Nutrition , fruit

-

Le principe du buffet est plutôt mauvais pour la ligne car un éventail d'aliments divers et variés nous ouvre les bras. Comment ne pas craquer pour les plats en sauce et autres desserts caloriques ? La solution saute aux yeux mais a tout de même fait l'objet d'une recherche très sérieuse.

Lorsque l’on est devant un buffet, il est très difficile de se contenir et d’opter pour les aliments les plus sains. Des chercheurs américains montrent que si le buffet est bien organisé et que les produits moins gras sont présentés en premier, les consommateurs auront tendance à mieux manger. Les restaurateurs responsables de l’alléchant buffet de desserts de l’image ont donc beaucoup de choses à apprendre… © avlxyz, Flickr, cc by sa 2.0

Lors d'un repas au restaurant, il est difficile de ne pas se laisser séduire par les petits plats délicieux mais un peu trop gras du menu. La tentation est encore plus forte lorsque l'on est face à un buffet et que les odeurs nous montent directement au nez sans que l'on puisse lutter. Comment peut-on choisir la coupe de fruits lorsqu'elle est placée entre une île flottante, une part de moelleux au chocolat et une crème brûlée ? Les salariés qui se rendent au restaurant d'entreprise doivent faire face à ce dilemme presque tous les jours.

Au vu de la progression de l'épidémie mondiale d'obésité, les scientifiques et les médecins sont en quête de toutes sortes de solutions pour lutter contre la prise de poids. Une équipe de l'université Cornell à New York s'est penchée sur le problème du contrôle de l’appétit devant une table tapissée de mets alléchants. Ses résultats, publiés dans la revue Plos One, apportent une solution qui permettra peut-être aux consommateurs de garder la ligne tout en profitant d'un buffet.

Dans cette étude, les chercheurs ont montré qu’il était crucial de commencer à remplir son assiette avec des aliments sains. Cela serait d’autant plus important que le choix d’un produit influence celui qui va suivre. Privilégier un fruit au départ entraînerait une sélection alimentaire plus saine. © Darwin Bell, Flickr, cc by nc 2.0

Les chercheurs américains ont tiré profit d'une conférence de 124 participants pour réaliser leur expérience. Au petit déjeuner, ils ont disposé une table de buffet de chaque côté de la salle. Chacune contenait le même type et la même quantité de nourriture mais l'agencement des aliments était différent entre les deux tables. Sur l'une d'entre elles, les fruits, yaourts et céréales étaient proposés en premier alors que sur l'autre ce sont le bacon, les œufs et les frites qui occupaient les premières lignes.

L’assiette surtout composée des premiers aliments visibles

À leur arrivée, les convives ont été orientés au hasard vers l'un des deux buffets. Les scientifiques ont alors analysé la composition de leurs assiettes en fonction de la table d'approvisionnement. Leurs observations montrent que les participants se servent d'abord des produits présentés en premier sur le buffet. Plus concrètement, si les participants sont face à la table qui priorise les aliments sains, plus de 86 % d'entre eux commencent par ce type de nourriture. En revanche, devant la table « grasse », plus de 75 % des convives privilégient le bacon, les œufs et les frites. Globalement, les deux tiers de l'assiette d'une personne sont constitués par les trois premiers aliments rencontrés.

Ces résultats montrent qu'en organisant un buffet de manière appropriée, il est possible de limiter l'apport calorique lors d'un repas. Les auteurs encouragent les restaurateurs à travailler sur ce point afin d'aider leurs consommateurs à réaliser des choix plus sains et à conserver une meilleure santé.

Cela vous intéressera aussi