La berce de Caucase, Heracleum mantegazzianum, peut atteindre trois à quatre mètres de haut. © Pixaterra, Adobe stock
Planète

Comment la berce du Caucase provoque-t-elle des brûlures ?

Question/RéponseClassé sous :plante , médecine , Corps humain
 

Même si un composé organique contenu dans la berce du Caucase peut être utilisé comme traitement de certaines affections dermiques (psoriasis, dermatose, lymphome cutané), ce photosensibilisant peut en cas de contact avec la peau, doublé d'une exposition au soleil, engendrer de graves brûlures.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les 10 plantes les plus dangereuses qui se cachent dans votre jardin  Elles sont belles... mais vénéneuses. Ces plantes à l'apparence anodine contiennent de puissantes toxines pouvant entraîner la mort. Certaines sont même des poisons notoirement réputés. 

La berce du Caucase, Heracleum mantegazzianum, est une plante exotique toxique. En provenance de l'Europe de l'Est, elle a été introduite en France comme fleur d'ornement. Grâce à sa grande production de graines, elle est aujourd'hui considérée comme plante invasive et pullule dans le quart nord-est de la France. Appartenant à la famille des Ombellifères (carotte), elle produit des métabolites secondaires impliqués dans l'adaptation de la plante à son milieu (mécanismes de défense contre des agents tels que les champignons et les bactéries). C'est dans la sève, qu'un de ces métabolites, la xanthotoxine (dérivé du psoralène), toxine photosensible est concentrée.

La sève de la berce du Caucase combinée aux rayons ultraviolets provoque des lésions cutanées

Le psoralène est un composé organique appartenant à la famille des furocoumarines. Sous l'effet des rayons UVA (300-400 nm), cette molécule subit une excitation photonique qui conduit à une addition aux bases pyrimidiques de l'ADN (thymine) des cellules épidermiques (kératinocytes). Il en résulte un blocage de la division cellulaire. D'autre part, des mécanismes faisant intervenir l'oxygène peuvent endommager les membranes cellulaires, les constituants cytoplasmiques et les noyaux cellulaires. Suite à un contact cutané avec la sève, une exposition aux UVA peut entraîner dans les 24 heures des dermatites parfois graves (brûlure, gonflement, hyperpigmentation de la peau, cloques).

Brûlure attribuée à la berce du Caucase. © Wikimedia Commons, Lamiot, CC by-sa 3.0

Comment manipuler la berce du Caucase ?

Du fait de la dangerosité du contact avec la peau, il est recommandé de porter des vêtements non absorbants afin de protéger les zones cutanées. Le port de gants et de lunettes est indispensable avant de manipuler la plante.

En cas de contact, il est possible que les zones atteintes présentent des lésions pendant une semaine. Dans certains cas, des complications peuvent apparaître sous forme de taches brunes et la région concernée peut rester sensible à la lumière pendant plusieurs semaines. Il est recommandé de la protéger du soleil pendant au moins six mois (crème solaire).

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !