Cela vous intéressera aussi

La méthanisation des déchetsdéchets, notamment la méthanisationméthanisation sèche, connaît un succès grandissant en France. Il existe déjà plusieurs centaines d'installations de toutes tailles qui utilisent ce procédé pour produire de l'électricité ou de la chaleurchaleur.

Qu'est-ce que la méthanisation ?

La méthanisation est à la base un processus naturel qui conduit à la fermentationfermentation de matièrematière organique et à la production de biogaz. Ce phénomène a été copié depuis par l'Homme afin de recyclerrecycler les déchets et de produire de l'énergie renouvelable sous forme de méthane. Parmi les rejets traités par méthanisation, on peut citer principalement : les ordures ménagères, les eaux usées, les déchets agricoles, etc.

Méthanisation humide et méthanisation sèche

On distingue deux types de méthanisation. La méthanisation humide concerne des rejets liquidesliquides tels que les boues de station d'épuration. La méthanisation solidesolide ou sèche s'attaque aux déchets solides, par exemple les déchets organiques.

Fonctionnement de la méthanisation sèche

La méthanisation par voie sèchevoie sèche est particulièrement adaptée aux petites surfaces, comme les installations agricoles. Les déchets solides sont installés dans un digesteur hermétique, puis sont dégradés naturellement par des micro-organismesmicro-organismes. Lors de la fermentation, du méthane est produit qui est ensuite récupéré pour produire de la chaleur ou de l'électricité.

Pense-bête : parmi les différentes énergies renouvelables, la méthanisation sèche est très attractive sur le plan financier, notamment grâce à un tarif de rachat avantageux et un investissement de départ plutôt modéré.