Banquise, glacier : ces termes sont parfois utilisés à tort et à travers. Pourtant, ils ne désignent pas la même chose. Quelle est la différence ?
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une impressionnante chute d’iceberg de la taille de Manhattan Adam Lewinter et Jeff Orlowski ont filmé une rupture historique sur le glacier de Sermeq Kujalleq, au Groenland. L'évènement a duré 75 minutes et le glacier s'est retiré de plus de 1,6 km. Un impressionnant spectacle à découvrir en vidéo.

Quelle différence entre une banquisebanquise et un glacierglacier ?

La banquise se forme en mer

La banquise se forme en mer, lorsque la température de l'eau de mer atteint -1,8 °C. À cette température, des cristaux de glace se forment puis se rejoignent pour former une couche de glace qui emprisonne des poches de saumuresaumure où les sels se sont concentrés.

Le glacier se forme sur le continent

À l'inverse, un glacier se forme sur le continent, aux niveaux des pôles ou des montagnes, par compactage de la neige accumulée. Avec le temps, ce compactage chasse l'airair contenu dans la neige tandis que les cristaux de glace se soudent pour former de la glace. Un glacier est donc constitué d'eau douceeau douce gelée.

Fonte des glaciers et élévation du niveau des mers

Une autre différence entre banquise et glacier tient à la conséquence de leur fontefonte sur le niveau des mers. En effet, la fonte d'un glacier se traduit par une arrivée d'eau supplémentaire dans les océans, ce qui provoque leur élévation (même si le phénomène le plus important est la dilatation thermique de l'eau).

Au contraire, la fonte de la banquise ne modifie pas le niveau des mers (ou de manière négligeable). En effet, en vertu du principe de la poussée d'Archimèdepoussée d'Archimède, la banquise qui flotte sur l'océan déplace un volumevolume d'eau de mer dont le poids est égal à celui de la glace. Donc si cette glace fond, l'eau de fonte occupera exactement le volume d'eau de mer déplacé par la banquise.

Dans le détail, les différences de salinitésalinité et de température entre l'eau de mer et l'eau de fonte de la banquise se traduisent par une très légère élévation des océans, de l'ordre de 4,4 mm si toutes les banquises disparaissaient. Cette élévation est négligeable en comparaison avec celle que causerait la fonte de toutes les glaces terrestres, à savoir une centaine de mètres.