Le verre est un matériau recyclable à 100 % et à l’infini. © bikeriderlondon, Shutterstock

Planète

Combien de fois peut-on recycler le verre ?

Question/RéponseClassé sous :développement durable , Recyclage du verre , verre recyclé

Boissons, nourriture, parfums, etc. : le verre tient une place importante dans le secteur de l'emballage. Il présente bien des avantages dont celui, d'ordre environnemental, d'être recyclable à 100 % et à l'infini.

La collecte du verre usagé a été lancée en France au milieu des années 1970. Aujourd'hui, plus de sept bouteilles en verre sur dix sont recyclées dans l'Hexagone. Un geste écologique qui permet d'économiser beaucoup d'énergie.

Une étude réalisée par la FEVE - une association européenne qui regroupe des fabricants de conteneurs en verre - révèle en effet que remplacer 1,2 kg de matières premières par 1 kg de déchets de verre permet d'économiser 0,67 kg de CO2. Sachant que l'on produit par an, rien qu'en France, près de 4,5 millions de tonnes de verre...

Bouteille : le verre, plus recyclable que le papier

Alors que le processus de recyclage du papier altère la qualité du produit, il n'en est rien concernant le verre. Son caractère minéral et inerte lui permet d'être recyclé à 100 % et à l'infini ! Le recyclage du verre est ainsi inscrit dans le processus même de fabrication du verre.

Une bouteille peut en effet, sans perte de qualité, contenir jusqu'à 90 % de verre recyclé. Cependant, si la collecte de verre usagé se fait sans distinction de couleur, comme en France, le verre recyclé sera forcément un verre coloré.

Les verres non recyclables : vaisselle, plats et porcelaine

Si le verre est recyclable à l'infini, tous les types de verre ne sont toutefois pas recyclables. C'est le cas du verre dit culinaire, par exemple, qui constitue vaisselle et plats transparents : il est en fait constitué de céramique, dont la température de fusion est supérieure à celle du verre.

Les porcelaines et autres verres spéciaux (pare-brise, écrans de télévision, miroirs, etc.) doivent également être écartés du conteneur de recyclage.

Cela vous intéressera aussi

Interview 5/5 : le recyclage des appareils électroniques  Devant leur abondance, le recyclage des objets électroniques est un défi posé par le développement durable. François Moisan, directeur exécutif de la stratégie et de la recherche de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), nous parle des solutions envisagées pour y répondre.