Mots-clés |
  • développement durable
Recyclage et traitement des déchets

La gestion, le traitement et le recyclage des déchets découlent d’un constat : les volumes de déchets se sont multipliés depuis 1950, ainsi que leurs effets nocifs pour la santé, l’environnement et l’économie.

Page 10 / 14 - Recyclage du verre Sommaire
PDF

Le recyclage du verre est beaucoup plus simple que le recyclage du papier, car le verre peut se recycler à l’infini. Son caractère minéral et inerte en fait un matériau non-dangereux (sauf les tessons) mais très stable. Si le recyclage n'était pas pratiqué, il lui faudrait plus de mille ans pour se dégrader dans la nature.

Il y a deux méthodes pour valoriser ces déchets : les réutiliser s’ils sont intacts ou recycler leur matière première. Sans surtriage, c’est-à-dire de tri du verre en fonction de sa couleur, le verre recyclé obtenu est coloré. Seul un traitement séparé des verres incolores et colorés permet d’obtenir à nouveau du verre incolore. Ce type de surtriage est pratiqué en Europe du nord (Allemagne, Suède…).

Une tonne de verre recyclée représente 0,66 tonne de sable et 0,1 tonne de calcaire, 1,17 m3 et 1,46 MWh soit 0,46 tonne d’équivalent CO2 évitée. 75% du verre est recyclé en France.

Cycle du recyclage du verre. © Somergie
Cycle du recyclage du verre. © Somergie

La réutilisation des récipients en verre, appelée aussi consignation, n’est plus très pratiquée en France, mais elle l’est ailleurs en Europe et pas seulement appliquée pour le verre. En ce qui concerne le recyclage de la matière première, après tri par les consommateurs et collecte, le verre subit encore plusieurs étapes de tris automatiques pour éliminer les impuretés (étiquettes, capsules…) avant d’être broyé pour former du calcin.

Remarque : attention à ne pas ajouter aux verres des matériaux infusibles (qui ne fondent pas) comme la porcelaine ou la terre cuite. S’ils entrent dans le processus de recyclage, ils peuvent former des inclusions qui fragilisent les bouteilles. Le verre des vitres et de la vaisselle (verres à pied, assiettes…) est aussi indésirable dans les bacs de collecte car sa composition est différente du verre d’emballage (bouteilles, bocaux, etc.). Il ne peut donc être incorporé au calcin.

Ce calcin est la principale matière première utilisée par les verriers : il peut constituer jusqu’à 80% des nouveaux emballages en verre produits Il est fondu puis soufflé pour former les nouveaux emballages prêts à être utilisés.

Découvrez les coulisses du recyclage du verre à travers l'interview des directeurs de l'usine de recyclage du verre de Béziers et la galerie photo Recyclage du verre.

Recyclage et traitement des déchets - 1 Photo

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires