Pris en photo sous le lagon de Mayotte, ce petit crabe arlequin, de son nom scientifique Lissocarcinus orbicularis vit en symbiose avec un holothurieholothurie, aussi appelé concombreconcombre de mer. Le crabe arlequin tire son nom de ses couleurscouleurs, qui forment des motifs blancs et rouges ou bruns symétriques sur sa carapace et ses chélipèdes (ses pinces). Sa taille ne dépasse pas 4 centimètres de large. Il vit dans les fonds marins jusqu'à 100 mètres de profondeur, sableux ou vaseux. Il vit parfois en symbiose avec une autre espèceespèce : il peut s'agir d'anémones, de cérianthes, de coraux, ou comme sur la photo, d'holothuries ! Dans ce dernier cas, il a une relation de commensalisme, c'est-à-dire qu'il reçoit une partie de la nourriture de son hôte, mais ce dernier ne reçoit rien en retour. Le crabe arlequin peut être trouvé dans différentes endroits du corps de l'holothurie : la cavité anale, cloacale, ou encore buccale. © Gabriel Barathieu