Planète

La route sera encore longue

Dossier - Menace d'extinction de nos proches parents !
DossierClassé sous :zoologie , espèces , extinction

-

Le temps est compté pour les gorilles, les chimpanzés, les bonobos et les orangs-outangs encore présents sur terre, déclarent l'UNESCO et le Programme des Nations unies pour l'environnement, coordonnateurs du Projet pour la survie des grands singes.

  
DossiersMenace d'extinction de nos proches parents !
 

Une réunion organisée par le PNUE et l'UNESCO en novembre 2003 a dressé un plan de sauvegarde des populations de grands singes. Il est prévu de soumettre ce document stratégique à l'approbation des gouvernements lors d'une réunion inter gouvernementale sur les grands singes et GRASP, qui devrait se tenir en RDC, à l'invitation du gouvernement, du 5 au 9 septembre 2005.

Un énigmatique gorille. © Valerie CC BY-NC 2.0
Orang Outang de Bornéo

La réunion de 2003 avait attiré les représentants de 21 pays africains, neuf abritant des grands singes, pays dits « forestiers » d'Afrique et deux pays forestiers d'Asie du Sud-Est (Indonésie et Malaisie) ainsi que des gouvernements donateurs, des agences de l'ONU et des ONG comme l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Gorille

Les fonds recueillis restent encore insuffisants pour lever la menace immédiate qui pèse sur les grands singes. Du moins la situation semble-t-elle s'améliorer pour eux en RDC (République Démocratique Congolaise). Une conférence de bailleurs de fonds réunie à l'UNESCO en septembre dernier a permis de recueillir la somme de 50 millions de dollars des Etats Unis pour protéger et préserver l'extrême richesse de la biodiversité congolaise.

Jeune bonobo

Même si la conférence des pays donateurs ne concernait qu'un État, et ne visait pas spécifiquement les grands singes, il est évident que les chimpanzés, les gorilles et les bonobos qui vivent dans les Parcs nationaux de la RDC bénéficieront d'une protection plus efficace grâce à ces fonds, de même que toutes les autres espèces menacées d'extinction.

La RDC possède une plus grande variété de grands singes que tout autre nation sur terre, dont deux - le gorille des plaines orientales et le bonobo - ne se trouvent nulle part ailleurs.

Gorille

Les autres variétés en sont le chimpanzé oriental, le gorille de montagne, probablement le chimpanzé central et peut-être le gorille des plaines occidentales. Les doutes proviennent du fait que la guerre a fait obstacle, ces dernières années, à la poursuite des observations.