Planète

L'équipe d'Ushuaïa Nature descend dans le cratère du volcan

Dossier - Sur les volcans d'Éthiopie avec Ushuaïa Nature
DossierClassé sous :Volcanologie , volcans , ethiopie

Les volcans d'Éthiopie sont parmi les moins connus car situés sur une des zones très inaccessibles et inhospitalières de la planète. Ils présentent un intérêt scientifique majeur car ils témoignent de la mise en place d'une nouvelle croûte océanique. Le volcanologue Jacques-Marie Bardintzeff est parti les explorer avec Nicolas Hulot dans le cadre de l’émission télévisée Ushuaïa Nature.

  
DossiersSur les volcans d'Éthiopie avec Ushuaïa Nature
 

L'équipe d'Ushuaïa Nature (Nicolas Hulot, Jacques-Marie Bardintzeff et le réalisateur Gilles Santantonio)descend dans le cratère du volcanErta Ale, en Éthiopie.

Au bord du cratère de l'Erta Ale, de gauche à droite : Nicolas Hulot, Jacques-Marie Bardintzeff et Gilles Santantonio, réalisateur. © J.-M. Bardintzeff avec l'aimable autorisation d'Ushuaïa Nature, reproduction et utilisation interdites
Derniers préparatifs avant la descente de J.-M. Bardintzeff. © J.-M. Bardintzeff, reproduction et utilisation interdites
Au-dessus du cratère. © J.-M. Bardintzeff, reproduction et utilisation interdites
De gauche à droite : Jacques-Marie Bardintzeff, Nicolas Hulot et Stéphane Girard, alpiniste. © J.-M. Bardintzeff avec l'aimable autorisation d'Ushuaïa Nature, reproduction et utilisation interdites
Descente de matériel. © J.-M. Bardintzeff, reproduction et utilisation interdites
J.-M. Bardintzeff et N. Hulot progressent au fond du cratère avec des cordes de sécurité (vue depuis l'est). Nous avions deux systèmes d'alarme, à la fois visuel et sonore, pour surveiller les teneurs en oxygène (et donc indirectement en gaz carbonique) et en monoxyde de carbone (CO, gaz très rare sur les volcans mais très dangereux). © J.-M. Bardintzeff avec l'aimable autorisation d'Ushuaïa Nature, reproduction et utilisation interdites

Volcan : des combinaisons de protection

Jacques-Marie Bardintzeff et Nicolas Hulot ont revêtu des combinaisons de protection contre la chaleur.

J.-M. Bardintzeff équipé de sa combinaison anti-chaleur dans le cratère de l'Erta Ale.© J.-M. Bardintzeff, reproduction et utilisation interdites
J.-M. Bardintzeff dans sa combinaison anti-chaleur : une fine feuille d'or recouvre le verre pour protéger les yeux. © J.-M. Bardintzeff, reproduction et utilisation interdites
J.-M. Bardintzeff dans le cratère de l'Erta Ale.© J.-M. Bardintzeff, reproduction et utilisation interdites
J.-M. Bardintzeff dans le cratère de l'Erta Ale.© J.-M. Bardintzeff, reproduction et utilisation interdites

Au cœur du volcan, des températures de gaz extrêmes

Les températures des gaz ont été mesurées jusqu'à 530 degrés.
La lave a pu être prélevée dans le hornito n°3, à 12 mètres de profondeur à l'aide d'un câble et d'une masse en acier.
L'échantillon a permis des analyses chimiques en laboratoire.

Résultat de l'analyse chimique des verres (18 analyses représentatives de verres ; pourcentage en poids d'oxydes) à la microsonde électronique (J.-M. Bardintzeff, 2005) :

  • SiO2 = 48.61 - 49.64 ;
  • Al2O3 = 12.99 - 13.60 ;
  • TiO2 = 2.37 - 2.66 ;
  • MgO = 6.13 - 6.39 ;
  • FeO = 11.25 - 12.20 ;
  • Cr2O3 = 0 - 0.11 ;
  • MnO = 0.03 - 0.34 ;
  • CaO = 10.63 - 11.41 ;
  • Na2O = 2.81 - 3.08 ;
  • K2O = 0.54 - 0.69.

Total = 97.44 - 98.71

Les analyses ont révélé aussi la présence de quelques phénocristaux de plagioclase (An = 80.9 - 70.4) et microcristaux de clinopyroxène (Wo = 43.5 - 44.0, En = 45.8 - 45.9, Fs = 10.2 - 10.6). Les inclusions vitreuses contenues dans les plagioclases sont plus riches en SiO2 (50.07 - 50.41 %) et plus pauvres en TiO2 (1.84 - 1.95 %) que le verre constitutif de la lave.

Référence

Bardintzeff J.-M. (parmi plusieurs auteurs) (2005) - Erta Ale (Ethiopia), Hornitos on chilled lava lake surface in January 2005 ; December 2004 glass analyses. Global Volcanism Network, Smithsonian Institution, Washington, v. 30, n° 1, p. 7-8, January 2005.

Le lac de lave s'est reformé en octobre 2005.