Planète

Le melon Cantaloup, melon de Cavaillon

Dossier - Tourisme dans le Vaucluse
DossierClassé sous :géographie , melon , Cavaillon

-

Faire du tourisme dans le Vaucluse, c'est découvrir un département provençal plein de charme. Les lieux d'intérêt ne manquent pas sur ce territoire. Le pont d'Avignon, le village de Gordes ou encore la fontaine de Vaucluse raviront vos yeux émerveillés.

  
DossiersTourisme dans le Vaucluse
 

Les melons de Cavaillon sont une spécialité bien connue, dont le meilleur représentant est le melon de Cantaloup. Le fruit fut cultivé très tôt à Cavaillon dans l'histoire, après son introduction en France en 1495.

Melon Canteloupe. © Fir0002, Wikimedia commons, CC by-nc 3.0
Le melon Cantaloup, le plus connu des melons de Cavaillon. © Domaine public

Pendant très longtemps, Cavaillon a été un point de franchissement par bac de la Durance, rivière dont le passage était dangereux, et possible par pont uniquement à Sisteron.

Généralités sur les melons

Parmi les melons consommés comme fruits (récoltés à maturité) on trouve :

  • le groupe cantalupensis, melon Cantaloup ; 
  • le groupe reticulatus, melon brodé ; 
  • le groupe inodorus, melon d'hiver.
Les melons peuvent être récoltés avant ou après maturité. © Asio otus, CC by sa 3.0 (non transposée)

Parmi les melons consommés comme légumes (récoltés avant maturité) on trouve :

  • le groupe flexuosus, melon serpent ; 
  • le groupe momordica, melon phut (Inde).
Fleur de melon charentais cucumis melo. © Victor M. Vicente Selvas domaine public

Le melon Cantaloup, le plus connu des melons de Cavaillon

Il est originaire d'Asie mineure, il a été introduit en Italie à la Renaissance puis cultivé en France : Charentes, Vaucluse et Bouches-du-Rhône à partir du XVIe.

Le fruit est rond, l'écorce lisse présentant une formation liégeuse faible, vert clair, jaunissant à maturité, avec des sillons plus foncés. La chair est orangée, sucrée, juteuse et très parfumée. Les variétés anciennes sont à faible durée de conservation.