Les melonsmelons de Cavaillon sont une spécialité bien connue, dont le meilleur représentant est le melon de Cantaloup. Le fruit fut cultivé très tôt à Cavaillon dans l'histoire, après son introduction en France en 1495.

Melon Canteloupe. © Fir0002<em>, Wikimedia commons</em>, CC by-nc 3.0

Melon Canteloupe. © Fir0002, Wikimedia commons, CC by-nc 3.0
Le melon Cantaloup, le plus connu des melons de Cavaillon. © Domaine public

Le melon Cantaloup, le plus connu des melons de Cavaillon. © Domaine public

Pendant très longtemps, Cavaillon a été un point de franchissement par bac de la Durance, rivière dont le passage était dangereux, et possible par pont uniquement à Sisteron.

Généralités sur les melons

Parmi les melons consommés comme fruits (récoltés à maturité) on trouve :

  • le groupe cantalupensis, melon Cantaloup ; 
  • le groupe reticulatus, melon brodé ; 
  • le groupe inodorus, melon d'hiverhiver.
Les melons peuvent être récoltés avant ou après maturité. © Asio otus, CC by sa 3.0 (non transposée)

Les melons peuvent être récoltés avant ou après maturité. © Asio otus, CC by sa 3.0 (non transposée)

Parmi les melons consommés comme légumes (récoltés avant maturité) on trouve :

  • le groupe flexuosus, melon serpent ; 
  • le groupe momordica, melon phut (Inde).
Fleur de melon charentais <em>cucumis melo. ©</em> Victor M. Vicente Selvas domaine public

Fleur de melon charentais cucumis melo. © Victor M. Vicente Selvas domaine public 

Le melon Cantaloup, le plus connu des melons de Cavaillon

Il est originaire d'Asie mineure, il a été introduit en Italie à la Renaissance puis cultivé en France : Charentes, Vaucluse et Bouches-du-Rhône à partir du XVIe.

Le fruit est rond, l'écorce lisse présentant une formation liégeuse faible, vert clair, jaunissant à maturité, avec des sillons plus foncés. La chair est orangée, sucrée, juteuse et très parfumée. Les variétés anciennes sont à faible duréedurée de conservation.