Planète

Pyla ou Pilat ?

Dossier - La dune du Pyla, visite guidée
DossierClassé sous :géographie , géologie , Lacanau

Venez visiter l'impressionnante dune du Pyla dans ce dossier. Située à l'entrée sud du bassin d'Arcachon, en Gironde, il s'agit de la plus haute d'Europe. Elle contient environ 60 millions de mètres cubes de sable.

  
DossiersLa dune du Pyla, visite guidée
 

Découvrez ici pourquoi il est possible d'écrire « dune du Pyla » et « dune du Pilat » puis entrez au cœur de ce site naturel pour en apprendre plus sur sa formation et son déplacement.

Le nom « Pilat », déjà présent sur les cartes de Masse (1708) et de Cassini (1786) - avec le « Petit Bassin du Pilat », les « Balises du Pilat », des « cabanes du Pilat » et la « Grande Passe du Pilat » ou « Passe du Sud » -, correspondait à un lieu situé plus au sud de celui de la dune que nous connaissons aujourd'hui sous ce nom et qui se trouvait vraisemblablement au large de la côte actuelle.

Le phare de Cordouan, d'où l'on peut voir la dune du Pyla. © Ajaloux CC by-sa 3.0

Orthographe : « Pyla » désigne la ville et « Pilat » la dune elle-même

L'orthographe de « Pilat » donne lieu à discussion. Il a été modernisé par Daniel Meller (promoteur immobilier) en « Pyla ». Il est établi aujourd'hui que (même si quelques panneaux se contredisent) :

  • « Pyla » désigne la ville, d'où l'expression « dune du Pyla » ;
  • « Pilat » désigne la dune elle-même, d'où « dune du Pilat ».

La dénomination d'origine, « Pilat », provient du gascon pilhar signifiant « tas », « monticule ».

Les sables de cette dune, constitués de grains siliceux avec 1 à 2 % de minéraux lourds (magnétite, ilménite...) sont des sables éoliens de 0,35 mm de diamètre en moyenne.

Vue d'Arcachon depuis la dune du Pyla. © DR

Déplacement de la dune du Pyla

L'avancée de la grande dune vers l'intérieur des terres est estimée à près de 70 à 100 mètres de 1965 à 1990, soit 2 à 3 mètres par an en moyenne. Henri Ferradou a mesuré le déplacement de la dune depuis 1935 et il a obtenu 4.9 mètres par an en moyenne. Cependant, l'avancée est discontinue, très rapide certaines années et plus lente d'autres (cela va de 10 à 0 mètres).

L'ensablement est réel et la forêt en souffre ainsi que les propriétés privées adjacentes : une maison a même été ensevelie en 1936 !

Photo de la dune du Pyla. © DR

Sous le vent, le versant est a une pente comprise entre 30 et 40 °. Le versant ouest, au vent, a une pente plus faible comprise entre 5 et 20 °. La crête a une altitude variant de 80 à 107 mètres et de petites barkhanes alternent avec des couloirs de vent sur la crête.

Formation de la dune du Pyla

Des lignes sombres correspondent à des paléosols : il y en a quatre principaux. D'autres structures plus fines permettent de prouver l'existence de lacs temporaires par exemple...

Les datations par radioanalyse (Froidefond et Legigan, 1985), par analyse palynologiques (Paquereau et Prenant, 1961) et par datation archéologiques (Dautant et al., 1983) ont donné les chiffres suivants :

  • 3.680 ± 110 ans A. P. (« avant le présent ») : niveau de pins sylvestres, de chênes, de noisetiers, de bouleaux et d'aulnes ;
  • 2.980 ± 110 ans A. P. : entre 2 et 5 mètres au-dessus de la plage avec des pins maritimes et des pins sylvestres ;
  • puis deux niveaux à diatomées d'eau douce à l'époque romaine ;
  • enfin, une couche du XVIe siècle plus foncée (charbons) à plus de 20 m d'altitude ;
  • le dernier niveau représente la dune de la Grave de 1863 ;
  • avec 115 mètres vers 1910, elle porte alors le nom de « dune du Pilat ».

Plus d'informations sur les dunes dans cette page de dossier intitulée La dune : formation et mouvements

La dune actuelle résulte d'un empilement de longue durée qui a évolué au cours du temps. © Dessin de la dune

Il faut à tout prix protéger cet endroit et respecter les conditions de visite : plusieurs centaines de milliers de personnes s'y rendent chaque année et cela reste un milieu très fragile.