Planète

Flore : espèces endémiques

Dossier - Corse du Sud, entre terre et mer
DossierClassé sous :géographie , Flore , mérou

-

La Corse n’est plus à présenter comme destination touristique, mais elle est une île avec des particularités naturelles et, dans ce dossier, nous nous attacherons à faire un « petit inventaire » d’une des réserves naturelles de cette terre : la réserve de Scandola, à la fois réserve maritime et terrestre, un endroit superbe de rochers, de mer, de flore et de faune...

  
DossiersCorse du Sud, entre terre et mer
 

A propos de la Corse, nous vous renvoyons, pour ce qui concerne la Posidonie aux dossiers :

Pancrace d'Illyrie (Pancratium illyricum). © Jean-Pol GRANDMONT, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0

-- Angiospermes endémiques (pas forcément endémiques que de la Corse, mais aussi, pour certaines, Sardaigne ou Baléares)
Alnus cordata - Aulne cordé, piralzu
Aquilegia bernardii - Ancolie de Bernard.
Cymbalaria hepaticifolia - Cymbalaire, ou linaire, à feuilles d'Hépatique.
Morisia monanthos - Morisie.
Naufraga balearica
Ophrys conradiae
- Ophrys de Marcelle Conrad
Pinguicula corsica - Grassette de Corse.
Polygala nicaeensis corsica - Polygala corse.
Serapias nurrica - Orchidée de Nurra.

Eléments concernant la flore de Corse : L'île de beauté est le point de rencontre de deux grands ensembles floristiques, "méditerranéo- corse" pour 39.5% des taxons, et "oro-corse" pour 37.8% des taxons. Dominantes près de la mer, les espèces végétales de l'ensemble méditerranéen se raréfient avec l'augmentation de l'altitude. Dans les conditions fraîches ou en ubac, la flore eurosibérienne s'exprime pour constituer l'essentiel des formations végétales.

L'endémisme corse en chiffres

Les 2978 taxons insulaires se répartissent en 2524 indigènes (85%) et 455 introduits (15%), le premier groupe se composant de 2090 espèces, 264 sous-espèces, 87 variétés, 2 formes et 80 hybrides naturels.

L’endémisme représente 12.2 % de la flore, soit 296 taxons répartis comme suit

- 131 endémiques stricts de Corse (44.3%),
- 75 endémiques cyrno-sardes (25.3%),
- 14 endémiques cyrno-sardes/archipel toscan (4.7%),
- 11 endémiques baléaro-cyrno-sardes (3.7%),
- 65 endémiques divers (22%).

C'est dans les conditions extrêmes d'ensoleillement (adrets des hautes montagnes de Corse), ou d'enneigement (ubacs de ces montagnes) que se concentrent les communautés les plus riches en endémiques. Ainsi, au-dessus de 2100 mètres d'altitude près de la moitié des taxons est endémique.

Le livre rouge de la flore menacée de France mentionne 102 taxons en Corse du Sud et 90 en Haute-Corse, sur les 486 signalés pour le territoire national. Parmi les taxons corses, 117 sont protégés au niveau national. (Informations  tirées d'un article de Jacques GAMISANS Maître de Conférence à l'Université Paul Sabatier).