Planète

L'anémogamie : la pollinisation par le vent

Dossier - La pollinisation : un service écologique gratuit
DossierClassé sous :développement durable , zoologie , pollinisation

-

La pollinisation est au cœur de la nature et de ses processus de reproduction. Découvrez dans ce dossier l’incroyable parcours du pollen, depuis l'organe mâle jusqu’à l'organe femelle d'une fleur. Une manière de mieux comprendre le rôle essentiel des abeilles et de nombreux autres pollinisateurs dans l'équilibre des écosystèmes.

  
DossiersLa pollinisation : un service écologique gratuit
 

Les plantes étant dans l'impossibilité de se déplacer, la méthode de dispersion par le vent, appelée anémogamie, est celle que les gymnospermes (conifères, graminées, noisetiers, bouleaux...) ont mise au point à l'origine pour la pollinisation.

Les pollens des plantes sont propulsés par le vent : c'est l'anémogamie. © nobeastsofierce, Fotolia

L'anémogamie est simple mais pas très efficace. Les végétaux dépensent beaucoup d'énergie à produire du pollen pour des résultats peu satisfaisants. On les qualifie d'anémophile (qui aiment le vent). Ces plantes produisent des quantités d'un pollen fin et léger que le vent transporte facilement. Ce mode de pollinisation est très aléatoire car les éléments mâles peuvent retomber sur les fleurs femelles, ou à côté...

Des gerbes sont éclairées par le soleil de fin d'après-midi. Symbole de l'automne, cette graminée est munie d’une tête qui diffuse admirablement bien la lumière la traversant. © Morpholux, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

L'anémogamie à l'origine du rhume des foins

Pour augmenter les chances de fertilisation, ces végétaux croissent généralement en populations denses.

Certaines années, les résineux émettent de véritables nuages de pollen doré. Les spécialistes ont pu estimer que près de 300 millions de grains de pollen pouvaient se déposer sur un mètre carré de terrain à ce moment-là.

Cette profusion est à l'origine de nos rhumes des foins et des diverses allergies respiratoires que certains d'entre nous développent tout au long de l'année.