Planète

Life PROMESSE, un outil dans un projet de territoire

Dossier - Camargue : les marais du Vigueirat
DossierClassé sous :développement durable , promesse , WWF

-

Le site d'une richesse exceptionnelle, de par sa situation géographique particulière à la rencontre de deux écosystèmes remarquables, Camargue et Crau.

  
DossiersCamargue : les marais du Vigueirat
 

Pour les Marais du Vigueirat, l'objectif initial et prioritaire est celui de la protection du patrimoine naturel notamment dans la zone « sanctuaire » qui couvre les 9/10 du territoire ; un secteur biologiquement riche et diversifié, sur lequel est déterminé un seuil maximal de fréquentation à ne pas dépasser, celui de 10 000 visiteurs par an. Seules les visites accompagnées y sont autorisées.

Le projet des Marais du Vigueirat consiste en la création d'un pôle d'attractivité touristique dans un secteur vierge de tourisme et hors des axes touristiques classiques, dans un objectif de développement rural, sur 150 hectares d'anciennes terres agricoles, et avec à terme un objectif de 50 à 100 000 visiteurs.

Ce projet se décline en trois phases :

A - Phase 1 : la faisabilité (1996 à 2003)

L'objectif est de faire découvrir ce patrimoine au public sur les 150 hectares nord, secteur qui a subi la plus forte emprise de l'homme et qui est le moins diversifié au point de vue biologique : ce territoire le plus proche de Mas-Thibert est choisi pour la découverte de la nature.

Bilan : Cette première phase de faisabilité est aujourd'hui achevée, sans atteinte aucune sur la faune ni la flore.
Le site a créé plus de 40 emplois dont 25 emplois locaux.
Le site accueille près de 15 000 visiteurs par an.
Un pôle écotouristique est en place.

Vue du marais © WWW.Fr - Tous droits de reproduction interdit

B - Phase 2 : le Life PROMESSE

L'objectif est de diminuer l'impact des activités humaines existantes et à venir sur le site, dans le cadre d'un tourisme responsable, en mettant en cohérence le site dans sa vocation de préservation des écosystèmes, et l'accueil du public.

Cette phase s'accompagne d'une diversification touristique par la création d'un jardin botanique et d'une piste cyclable.

Les acteurs locaux du territoire sont associés à cette démarche. Un véritable projet de territoire aboutira-t-il à l'issue de la concertation avec les acteurs locaux ? Sera-t-il fait un choix avec à la clé une agriculture durable, une chasse durable, une économie durable ? En fonction des résultats de cette concertation, sera ou ne sera pas amorcée une phase supplémentaire au projet.

C - Phase 3

Des équipements complémentaires (bateau, accueil, parking...) dans le hameau voisin permettront d'associer directement la population locale, et de gérer les contraintes du tourisme de masse en zone urbaine.