Planète

Wapiti

DéfinitionClassé sous :zoologie , cervidé , herbivore
Photo d'un wapiti. © United States Federal Government, domaine public

Wapiti (Erxleben 1777) - Cervus canadensis

  • Ordre : Artiodacyla
  • Sous-ordre : Ruminantia
  • Famille : Cervidae
  • Genre : Cervus
  • Taille : 2,00 à 2,50 m (hauteur au garrot 1,30 à 1,50 m - longueur des bois 1,00 à 1,20 m)
  • Poids : 225 à 320 kg
  • Longévité : 10 à 13 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du wapiti

Le wapiti est l'un des plus grands cervidés de la planète après l'élan. Sa robe est rougeâtre en été et vire au marron en hiver alors que son manteau s'épaissit pour lutter contre le froid. Le mâle arbore un panache (des bois) impressionnant qui tombe chaque année pour se reconstituer. Le poil de la croupe est clair et la queue courte. Les coloris des robes varient selon les saisons, les habitats et les sous-espèces. Le wapiti a la particularité de posséder des canines supérieures qui, compte tenu de son alimentation, ne lui servent plus à rien.

Wapiti mâle. © Mongo, domaine public

Habitat du wapiti

L'aire de répartition du wapiti couvre la partie nord-ouest de l'Amérique du Nord et l'Asie du Nord-Est. En effet, on trouve des sous-espèces de ce cervidé en Chine et en Corée. Il vit dans les forêts ou en lisières de celles-ci.

Wapiti aux bois en velours. © Jon Sullivan, domaine public

Comportement du wapiti

Le wapiti adulte évolue en troupeaux d'une cinquantaine d'individus, constitués de femelles et des jeunes de l'année. Les mâles quant à eux vivent à l'écart et ne se rapprochent qu'à la saison du rut. Le cervidé migre dans les pâturages d'altitude au printemps après la fonte des neiges, et effectue le trajet inverse à l'automne. À l'instar des caribous, il arrive que leurs déplacements soient entravés par l'implantation de pipe-lines qui fractionnent alors leurs territoires. L'animal favorise les zones boisées et les vallées abritées des vents dominants. On peut observer des petits groupes de mâles sans panache. En effet, les adultes portant des bois ne se supportent pas. Il garde le contact avec les autres membres du groupe grâce à des vocalisations variées telles que sifflements, mugissements, miaulements, jappements ou toussotements, et à l'aide de postures. Lorsqu'il est irrité, il retrousse les lèvres, couche les oreilles et grince des dents.

Affrontement rituel. © Sarah Naegels, CCA 2.0 Generic license

Reproduction du wapiti

L'œstrus de la femelle ne dure qu'un jour ou deux. Lors du brame qui dure du mois d'août au mois de novembre selon les régions, les mâles creusent alors le sol, urinent dans le trou et s'y roulent pour attirer les femelles. Les plus forts se battent de la même manière que les cerfs pour obtenir la suprématie sur une harde d'une vingtaine ou plus de femelle.

La période de gestation dure plus ou moins huit mois. La femelle met alors bas un petit qui pèse déjà entre 15 et 16 kilos. La naissance a lieu à l'écart du troupeau et la femelle cache son petit pendant deux semaines jusqu'à ce qu'il soit capable d'échapper aux prédateurs. Il est sevré au bout de 2 mois mais reste avec sa mère pendant une année complète, et atteint sa maturité sexuelle vers 2 ans.

Faon. © United States Federal Government, domaine public

Régime alimentaire du wapiti

Le wapiti est un ruminant dont l'estomac est composé de quatre chambres. Il se nourrit de poacées (anc. graminées), de plantes et de jeunes pousses diverses, de feuilles et d'écorce. En saison estivale il peut absorber entre 4 et 7 kilos de nourriture par jour.

Harde de wapitis. © Luxo, GNU FDL Version 1.2

Menaces sur le wapiti

Les populations de wapitis nord-américains et asiatiques sont en expansion et l'espèce n'est pas considérée comme menacée. Il en est de même pour les quatre sous-espèces que sont Cervus canadensis roosevelti (États de Washington et de l'Oregon), Cervus canadensis nannodesCervus canadensis manitobensis (province du Manitoba au Canada) et Cervus canadensis nelsoni (montagnes Rocheuses d'Amérique du Nord). Le statut de quatre sous-espèces asiatiques dont Cervus canadensis xanthopygus, est incertain et deux sont éteintes.

Cela vous intéressera aussi