Planète

Pélican blanc

DéfinitionClassé sous :zoologie , oiseau , palmipède
Photo de pélicans blancs. © Andrew massyn, CC by-SA 3.0

Pélican blanc (Linnaeus 1758) - Pelecanus onocrotalus

  • Ordre : Pelecaniformes
  • Famille : Pelecanidae
  • Genre : Pelecanus
  • Taille : 1,40 à 1,70 m (envergure 2,70 à 3,60 m - longueur du bec 0,45 m)
  • Poids : 8 à 11 kg
  • Longévité : 15 à 25 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description du pélican blanc

Le pélican blanc est aisément reconnaissable à sa livrée totalement blanche, à l'exception du dessous des ailes dont les rémiges sont noires. Lors de la saison nuptiale, la poitrine du mâle présente une coloration rosâtre. La mandibule inférieure de son long bec est munie d'un sac gulaire de teinte jaunâtre pouvant contenir treize litres d'eau ou quatre kilogrammes de poissons. Une petite huppe derrière la tête distingue le mâle de la femelle. Les pattes palmées, courtes et épaisses sont rosées.

Pélican blanc. © Rui Ornelas, CC by 2.0

Habitat du pélican blanc

La distribution géographique du pélican blanc englobe le sud-est de l'Europe, le Moyen-Orient, l'Asie centrale et le nord-ouest de l'Inde, ainsi que l'Afrique Tropicale et Méridionale. Il est devenu rare en Europe et ses populations sont très localisées. Il fréquente les lacs bordés d'une épaisse végétation, les estuaires, les lagunes et les marécages flanqués de roselières. 

Couple de pélicans blancs. © Andrew massyn, CC by-SA 3.0

Comportement du pélican blanc

Grégaire et sociable, le pélican blanc nidifie en colonies parfois denses qui forment des crèches de jeunes oiseaux. Ces rassemblements servent à la thermorégulation des poussins et à lutter contre les prédateurs. Dans ce capharnaüm, les parents parviennent à retrouver leurs propres jeunes pour les nourrir. Constitué d'un amas de branchage grossier, le nid surélevé peut aussi bien être bâti au sol que dans les fourches des arbres. Contrairement à d'autres espèces de la famille, le pélican blanc ne plonge pas pour capturer ses proies. Il pêche en bandes organisées. En nageant côte à côte, les pélicans forment un demi-cercle et refoulent le poisson en direction du rivage. Ils le capturent ensuite à l'aide de leur sac gulaire qui sert d'épuisette. L'oiseau passe une bonne partie de la journée à se reposer, ainsi qu'à nettoyer et à lustrer son plumage afin de l'imperméabiliser. En vol, c'est un excellent planeur qui sait utiliser les courants aériens. Le pélican blanc est habituellement silencieux mais émet des sortes de grondements lorsqu'il est en collectivité.

Groupe de pélicans blancs. © Jutta234, CC by-SA 3.0

Reproduction du pélican blanc

Le nid contient deux œufs que la femelle et le mâle couvent alternativement en les tenant sur leurs pieds car le pélican ne possède pas de plaques incubatrices, qui sont des zones exemptes de plumes permettant la conduction de la chaleur du corps. La couvaison dure une bonne trentaine de jours. Les poussins naissent dépourvus de plumes, mais le premier duvet apparaît au bout de huit jours. Les plumes des ailes et de la queue apparaissent après trois ou quatre semaines et leur plumage est totalement formé au terme de huit semaines. Les jeunes des espèces nichant au sol quittent le nid vers un mois pour gagner la crèche voisine où ils resteront environ deux mois, jusqu'à ce qu'ils soient capables de s'envoler. Ils atteignent leur maturité sexuelle entre trois et cinq ans.

Juvénile dans le port de Mykonos. © Heiko Gorski, GNU FDL Version 1.2

Régime alimentaire du pélican blanc

Le pélican blanc se nourrit presque exclusivement de poisson. Sa consommation quotidienne peut atteindre 1,5 kg. 

Menaces sur le pélican blanc

Le pélican blanc est perturbé par les dérangements fréquents provoqués par les pêcheurs et les chasseurs. Il est également victime de collision contre les lignes de haute tension. Bien que classé en préoccupation mineure, le pélican voit ses effectifs se réduire du fait de la destruction de ses habitats, et surtout par l'assèchement des zones humides où il trouve l'essentiel de sa nourriture. Les effectifs grecs sont en réduction et ne se composent que d'une petite cinquantaine de couples.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi