Planète

Jaguarondi

DéfinitionClassé sous :zoologie , félin , félidé
Photo d'un jaguarondi. © Cédric Gravelle, GNU Free Documentation License, version 1.2

Jaguarondi (Geoffroy 1803) - Puma yagouaroundi

  • OrdreCarnivora
  • Famille Felidae
  • Sous familleFelinae
  • GenrePuma
  • Taille : 0,80 à 1,40 m (hauteur au garrot 0,30 à 0,50 m et longueur de queue 0,35 à 0,60 m)
  • Poids : 3 à 9 kg
  • Longévité : 8 à 10 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du jaguarondi

Également appelé eyra ou chat-loutre, le jaguarondi est un petit Félin dont le pelage est de teinte uniforme. Le poil est généralement roux ou gris-brun, parfois noir dans les cas de mélanisme. Les formes grises et noires se retrouvent plutôt dans les milieux forestiers, et la roussâtre dans les secteurs arides. Il possède un corps longiligne, des pattes fines et une longue queue mince. La tête, petite et aplatie, est encadrée par deux oreilles rondes.

Jaguarondi juvénile. © Keven Law, Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Generic license

Habitat du jaguarondi

L'aire de répartition géographique s'étend de sud des États-Unis au nord de l'Argentine avec une présence plus accrue dans l'est de l'Équateur, du Pérou et de la Bolivie. Il devient plus rare dans le bassin amazonien et dans la partie sud de l'Amérique du Nord. Le félin fréquente toute sorte de milieux : forêts primaires, savanes, voire marécages, mais il évite les forêts humides.

Comportement du jaguarondi

À l'inverse de nombreux autres Félidés, le jaguarondi est essentiellement diurne. Sans être arboricole c'est un excellent grimpeur, mais il chasse au sol. Le félin semble également être un peu plus sociable que ses cousins, et tolère plus facilement ses congénères lorsqu'il les rencontre. Il mène en principe une vie solitaire. Plusieurs observateurs l'ont cependant surpris en couple sans qu'il leur soit possible de déterminer s'il s'agissait d'un couple reproducteur ou non. L'animal marque son territoire en griffant les branches et les troncs ou en déposant urine et fèces qu'il laisse à découvert. Il possède une gamme très large de vocalisations qui lui servent à communiquer. Le territoire d'un jaguarondi mâle peut couvrir une zone variant de 15 à 100 km² selon le nombre de proies disponibles.

Reproduction du jaguarondi

La saison de reproduction n'est pas véritablement définie et semble se dérouler toute l'année. L'œstrus dure de trois à cinq jours durant lesquels la femelle se roule sur le dos en expulsant des jets d'urine. La femelle met bas de un à quatre chatons au terme d'un cycle de gestation de 70 à 75 jours. Ceux-ci naissent avec des taches, marquant le pelage sur la face inférieure, qui disparaissent avec l'âge. Ils commencent à ingérer des aliments solides vers 6 semaines. La maturité sexuelle est atteinte au bout de deux ans.

Régime alimentaire du jaguarondi

Les proies du jaguarondi consistent essentiellement en rongeurs et oiseaux du type pintades ou cailles. Mais il chasse également des Reptiles, des grenouilles et des Invertébrés

Menaces sur le jaguarondi

Historiquement, le jaguarondi n'a jamais été chassé pour sa fourrure. Son poil terne l'a sauvé des braconniers. Par contre il a été couramment domestiqué dans le passé pour chasser les rongeurs et autres indésirables. De nos jours les agriculteurs le traquent car il lui arrive de visiter les poulaillers. Bien que les populations sud-américaines ne soient pas menacées, celles-ci sont à la baisse du fait de la disparition et du morcèlement de ses territoires ancestraux. Il est classé en Annexe II de la CITES et son commerce est règlementé. Les individus d'Amérique centrale et d'Amérique du Nord par contre, figurent en Annexe I.

Cela vous intéressera aussi