Le mâle coscoroba blanc chasse des sarcelles qui s'étaient approchées trop près du nid sur lequel se trouvait la femelle. © Patrick Straub

Planète

Coscoroba blanc

DéfinitionClassé sous :zoologie , anatidé , plume

Coscoroba blanc  (Molina 1782) – Coscoroba coscoroba

  • Ordre : Ansériformes
  • Famille : Anatidae
  • Sous-famille : Anserinae
  • Genre : Coscoroba
  • Taille : 0,90 à 1,15 m (envergure 1,55 à 1,60 m)
  • Poids : 3 à 5,4 kg
  • Longévité : 15 à 20 ans

Statut de conservation UICN : LC Préoccupation mineure

Description du coscoroba blanc

Le coscoroba est une espèce d'anatidé de grande taille, oscillant entre l'oie et le canard, au plumage entièrement blanc à l'exception de l'extrémité des rémiges primaires qui sont noires. Le bec et les pattes palmées sont rouges. Il se distingue du cygne par son cou plus court et sa silhouette plus trapue. Son bec assez atypique attire l'œil, car il est semblable à celui des dendrocygnes.

Le coscoroba blanc ressemble au cygne mais a une silhouette plus trapue. © Adrian Pingstone, Wikipédia, DP

Habitat et comportement du coscoroba blanc

La distribution géographique du coscoroba blanc est relativement vaste. On le trouve depuis le centre de l'Argentine et du sud du Chili, jusqu'en Patagonie et aux îles Malouines. Il fréquente les plans d'eau riches en végétation, tels que marais, lacs, rivières calmes, marécages et lagunes.

Contrairement au cygne, le coscoroba blanc, moins lourd, peut s'envoler aisément grâce à ses longues pattes. Il pratique presque exclusivement le vol battu et ne plane que rarement. C'est un oiseau généralement sédentaire à l'exception des reproducteurs du sud qui peuvent migrer jusque dans l'extrême sud du Brésil. Bien qu'il vive en couple uni pour la vie, parmi les populations permanentes, il est courant de rencontrer des groupes d'une centaine d'individus. Il possède un cri puissant caractéristique, d'où il tire son nom. 

Le coscoroba blanc est l'hôte de nombreux zoos. © DickDaniels, Wikipédia, cc by-sa 3.0

Reproduction du coscoroba blanc

La parade nuptiale du coscoroba blanc ressemble un peu à celle du cygne. Le mâle relève ses ailes pour paraître plus grand face à son rival et l'intimider. Le nid est bâti en solitaire sur de petits îlots dans une roselière ou dans les hautes herbes, mais toujours à proximité de l'eau. C'est une plateforme formée d'un amas de plantes aquatiques, tapissée d'herbes plus fines et de plumes. La femelle y dépose de 4 à 7 œufs de couleur crème, qu'elle est seule à couver pendant 28 à 35 jours, alors que le mâle assure la garde. 

Les poussins sont capables de nager et de se nourrir seuls quelques jours après leur naissance. Leur sécurité est assurée par les deux parents qui chassent farouchement les prédateurs et les importuns. Ils peuvent voler au bout de trois ou quatre mois. Les jeunes sont sexuellement matures vers trois ans.

Une femelle coscoroba blanc qui veille sur son nid. © Patrick Straub

Régime alimentaire du coscoroba blanc

Le coscoroba blanc se nourrit principalement d'herbes aquatiques qu'il cherche dans l'eau en nageant et en immergeant partiellement le haut du corps. Mais il mange également des mollusques et des petits poissons, ainsi que des graines de plantes sauvages ou cultivées qu'il récupère dans les champs et les prairies, voire des insectes

Bien que les effectifs ne se situent qu'entre 10.000 à 25.000 oiseaux, le coscoroba blanc n'est pas jugé en danger. Les populations qui compteraient entre 7.000 et 17.000 individus matures sont estimées stables au regard du ratio : superficie globale de l'habitat/qualité et taille des populations. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi