Les fourmis de feu sont de petites fourmis invasives originaires d’Amérique du sud. © Aukid, Fotolia

Planète

Fourmi de feu

DéfinitionClassé sous :insecte , fourmi de feu , Solenopsis invicta

Un test de chute pour fourmi de feu  Les fourmis de feu construisent des galeries souterraines dont le diamètre est semblable à leur longueur. C’est pour pouvoir se rattraper facilement en cas de chute ! 

La fourmi de feu, aussi appelée Solenopsis invicta, est un insecte originaire d'Amérique du sud mais qui a été importé dans différents pays du monde à cause des échanges commerciaux. La fourmi de feu est un petit insecte qui mesure entre 2 et 6 mm. Son corps est de couleur rouge-brun. Une reine produit 800 à 2.000 œufs par jour et une colonie mature contient jusqu'à 400.000 ouvrières. Une reine peut quitter le nid avec des ouvrières, larves, et fonder une nouvelle colonie.

Chez l'homme, la fourmi de feu peut provoquer des piqûres douloureuses et des démangeaisons, d'où son nom. Certaines personnes développent des allergies et risquent un choc anaphylactique et donc la mort à cause de cette fourmi. Le venin de la fourmi de feu contient un composé actif, la solénopsine, une molécule étudiée pour ses potentielles applications médicales.

Une espèce invasive dans différents pays

La fourmi de feu est considérée comme une espèce envahissante dans certaines régions car elle menace des espèces locales. Elle peut tuer ou blesser des grenouilles, lézards, petits mammifères... Cette fourmi agressive se répand rapidement et peut donc perturber les écosystèmes locaux en menaçant les espèces indigènes. Les fourmis invasives s'installent souvent dans des environnements perturbés, des bords de forêts, des zones agricoles ou qui ont subi une déforestation. Elle préfère les climats chauds et arides, mais peut aussi survivre dans des conditions plus froides. Les fourmis de feu sont aussi présentes à proximité de points d'eau permanents : rivières, barrages, mares...

La fourmi de feu mange des petits invertébrés, insectes, mais aussi des graines, fruits, d'espèces cultivées : c'est donc aussi un ravageur de cultures. La fourmi de feu forme des tumulus qui endommagent les sols. En plus de menacer la biodiversité, elle pose aussi des problèmes à l'agriculture locale. Elle occasionne des pertes financières importantes aux États-Unis et en Australie. En Polynésie française, une autre espèce, la petite fourmi de feu, ou Wasmannia auropunctata, est, elle aussi, une espèce envahissante.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi