Bouquet de freesias aux couleurs multiples. © Dimitrios, Adobe Stock
Planète

Freesia : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :botanique , fleurs , bulbe

Faciles à cultiver, ces fleurs sont appréciées pour leurs couleurs variées et leur parfum qui embaume aussi bien le jardin que votre intérieur, dans un bouquet de saison. Profitez ainsi de leur floraison du mois d'avril à septembre.

Appellations

Le freesia (Freesia), aussi appelé « muguet du Cap » est une petite plante vivace bulbeuse qui fait partie de la famille des iridacées (Iridaceae).

Description botanique du freesia

Les bulbes (cormes) mis en terre forment des tiges arquées d'environ 50 centimètres de hauteur et portent une dizaine de fleurs chacune, entouré d'un feuillage en forme de trompette ou d'entonnoir. Les fleurs très parfumées, en forme de trompettes, offrent une multitude de couleurs : rouge, jaune, violet, rose, orange ou blanc.

Origines du freesia

Les freesias sont originaires d'Afrique du Sud et plus précisément, du cap de Bonne-Espérance.

Panel extraordinaire de couleurs pour les freesias. © Aleksey Sagitov, Adobe Stock

Exigences culturales du freesia

Plantez ces petits bulbes dans une terre humifère et bien drainée (avec un lit de sable ou de graviers dans le fond) car les freesias n'apprécient pas l'excès d'eau. Deux périodes de plantation sont possibles :

  • plantation en avril et mai pour une floraison estivale, de juillet à septembre ;
  • plantation sous abri en automne pour une floraison printanière, en avril et mai.

Un emplacement mi-ombragé ou ensoleillé leur convient pour se développer. Que ce soit en pleine terre ou bien en bac, espacez chaque bulbe de 5 à 10 centimètres suivant le résultat recherché et plantez-les à cinq centimètres de profondeur. Faites en sorte que la terre soit toujours fraîche. Pour cela, vous pouvez installer un paillage végétal. Au printemps, apportez un peu d'engrais spécial bulbes, une fois par semaine. Dans les régions froides, il est conseillé de les planter dans des pots pour les hiverner plus facilement. Installez des tuteurs afin de maintenir les tiges qui peuvent plier sous le poids des fleurs multiples.

Une fois défleuries, retirez les fleurs fanées ou bien laissez-en une ou deux afin de conserver des graines. Laissez en place le feuillage pour qu'il sèche complètement avant de les déterrer afin que les bulbes reconstituent leurs réserves.

Les bulbes sont peu rustiques et craignent les gelées en dessous de 0 °C. Rentrez-les si vous habitez dans une région aux hivers très froids. Cultivés en pots, laissez-les dans un coin abrité ou cultivés en terre dans une région froide, faites sécher les bulbes et stockez-les dans un filet placé dans une pièce lumineuse, hors gel et bien aérée, en attendant le printemps prochain pour les planter.

Utilisation du freesia

Utilisez des freesias de différentes couleurs comme fleurs coupées pour composer des bouquets printaniers, mélangés avec des tulipes et des renoncules ou juste à placer dans des soliflores. Sa longévité en vase est très appréciée. Plantez-les aussi dans des pots ou des jardinières, serrés pour créer des touffes, afin d'apporter de la couleur dès les premiers jours du printemps. Mixez les freesias dans un massif de vivaces pour créer du mouvement, jouez avec les hauteurs et les teintes.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !