Planète

Bleuet

DéfinitionClassé sous :botanique , médecine , phytothérapie
Le bleuet est aussi utilisé pour colorer certains médicaments. © F. Le Driant/FloreAlpes.com

Originaire des régions méditerranéennes, le bleuet est une plante à la tige ramifiée, portant des feuilles alternes. Ses fleurs bleues sont situées sur les sommités, et ses fruits sont des akènes duveteux. En phytothérapie, le bleuet est surtout utilisé comme diurétique.

Ses fleurs isolées sont récoltées par beau temps. Elles sont arrachées une à une, puis séchées en couches minces, à l'ombre. De préférence dans un endroit aéré à une température maximale de 35 °C. Une fois sèches, les plantes doivent être conservées au sec et dans l'obscurité.

Le bleuet, stimulant du métabolisme

En phytothérapie, outre sa fonction diurétique, la plante entre dans la composition de tisanes qui favoriseraient la digestion. Elle traiterait également les troubles gastriques. Les fleurs contiennent des pigments organiques. C'est pourquoi une fois sèches, elles peuvent être utilisées pour colorer des médicaments ou des mélanges pour infusions. Ce même pigment bleu est utilisé dans l'industrie cosmétologique. En usage externe enfin, le bleuet sert à la préparation de bains utilisés en cas de plaies ulcéreuses. 

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourrez régulièrement à la phytothérapie.