Cela vous intéressera aussi

Le terme « couscous » est un nom vernaculaire désignant différentes espècesespèces de l'ordre des marsupiaux qui sont classés dans la famille des Phalangeridae. Elle regroupe trois genres :

  • les Ailurops qui se distinguent par deux espèces que l'on trouve uniquement sur les îles de l'archipelarchipel de Sulawesi (Célèbes), dont Ailurops melanotis qui est endémiqueendémique des îles Talaud ;
  • les Phalanger qui se déclinent en huit espèces et une dizaine de sous-espècessous-espèces que l'on rencontre en Asie du Sud-Est, dans l'archipel de Sulawesi et des Moluques, en Nouvelle-Guinée occidentale, en Océanie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans les îles Salomon et dans le Queensland en Australie ;
  • les Spilocuscus qui se subdivisent en quatre espèces que l'on trouve dans les mêmes zones géographiques que les Phalanger.

Le couscous est de la taille d'un chat domestique. Son pelage dru et court peut revêtir différents coloris depuis le beige jusqu'au gris brun, parfois moucheté. La tête ronde est munie de petites oreilles presque indiscernables, de gros yeuxyeux saillants bordés de jaune, d'un museau court et d'un neznez jaune. Les pattes aux pouces opposables sont courtes. Il possède une queue préhensilepréhensile.

Couscous terrestre de Nouvelle-Guinée. © Drcwp1, Wikipédia, DP

Couscous terrestre de Nouvelle-Guinée. © Drcwp1, Wikipédia, DP

C'est un animal aux mœurs nocturnesnocturnes qui vit dans les couverts épais des forêts primaires. Il profite de l'épaisseur des feuillages pour se camoufler aux yeux de ses prédateurs qui sont principalement des rapacesrapaces. C'est un grimpeurgrimpeur adroit qui se sert de sa queue pour se maintenir pendant qu'il se nourrit. Il peut être très bruyant lorsqu'il se chamaille avec un de ses congénères, et possède la particularité d'émettre une substance nauséabonde et tenace lorsqu'il se sent menacé.

Le couscous étant un marsupialmarsupial, après la mise basmise bas, les jeunes se hissent dans la poche marsupiale de leur mère pour s'accrocher à une tétine qu'ils ne lâcheront pas pendant environ quatre mois. Le sevragesevrage a lieu vers six mois et la maturité sexuelle est atteinte au bout de la seconde année.

Le couscous se nourrit essentiellement de feuilles et de fruits, mais également d'insectesinsectes, d'œufs et d'oisillons qu'il chaparde au nid.

Le statut de conservationstatut de conservation n'est pas le même selon les espèces. Celles qui sont endémiques à certaines îles indonésiennes sont vulnérables ou menacées du fait de la fragmentation de leur territoire à cause de la déforestation et de la chasse, tandis que d'autres sont plus communes.