Proterochersis robusta : c'est le premier (et jusqu'alors l'unique) fossile de tortue découvert au XIXe siècle en Allemagne daté du Trias. © Wikipédia

Planète

Les plus vieux fossiles de tortues découverts par hasard en Pologne

ActualitéClassé sous :zoologie , paléontologie , tortue

L'Institut de paléobiologie de Varsovie a confirmé que les plus vieux fossiles de tortues ont 215 millions d'années ! Des carapaces découvertes en 2008 en Pologne appartiennent à deux espèces distinctes, dont une était jusqu'alors inconnue. Ces fossiles pourraient éclairer les scientifiques sur l'évolution de l'animal et les conditions environnementales de cette région durant l'ère triasique. 

Des paléontologues polonais ont découvert en 2008, dans le sud-ouest de la Pologne, les restes fossiles de deux espèces de tortues. C'est à présent confirmé par le ministère des Sciences polonais, elles datent du Trias, c'est-à-dire du début de l'ère secondaire (ou mésozoïque). Jusqu'alors, l'unique tortue fossile connue de cette ère était Proterochersis robusta, déterrée au XIXe siècle en Allemagne. 

Les deux carapaces, trouvées par hasard par le chercheur Tomasz Sulej, ont un diamètre supérieur à 50 cm et ressemblent à celles d'espèces communes actuelles, comme la tortue étoilée de Madagascar par exemple. L'analyse de résidus de pollen a permis d'identifier leur appartenance au Trias supérieur. Si l'une est de la même famille que le fossile découvert en Allemagne, l'autre, plus vieille, est une espèce encore inconnue. 


Le chercheur Sulej et le zoologue Mariusz Lech nous racontent la découverte des fossiles de tortues trouvés à Poreba, Pologne. © AFP

La découverte des restes de tortues du Trias est majeure. Sur la vidéo ci-dessus, le chercheur Thomasz Sulej en explique l'intérêt : les fossiles sont en parfait état. Durant ces 215 millions d'années, ils n'ont subi aucune altération chimique et n'ont été ni rongés ni abimés. Au contraire même, la fossilisation des os s'est faite lentement et de façon régulière.

« Le site de Kraków-Częstochowa est unique au monde »

C'est le site le plus riche en fossiles triasiques. En plus des carapaces de tortues, les scientifiques ont trouvé des fossiles de requins, de reptiles préhistoriques ou de poissons ganoïdes. D'après Sulej, les conditions environnementales de cette région ont favorisé la conservation et la fossilisation des ossements. 

L'ère triasique couvre les 35 premiers millions d'années du Secondaire et précède l'ère jurassique. On y voit apparaître les premières espèces de reptiles marins, volants et dinosauriens. La plus ancienne espèce de tortue découverte par les scientifiques polonais pourrait donc bien se situer au début de la chaîne d'évolution des tortues actuelles. 

La carapace d'une des tortues découvertes par Tomasz Sulej. © National Geographic Polska

L'étude des fossiles est financée par le National Geographic Polska et le ministère des Sciences de Pologne. Une courte publication scientifique détaille les premières analyses de la faune triasique du site de Kraków-Częstochowa. Parue en septembre 2012, dans le Journal of Vertebrate Paleontology, elle dresse un bilan des ossements retrouvés. 

Les scientifiques ne font pas encore état de l'évolution de l'espèce : le reptile primaire était-il aquatique ou terrestre ? Comment a-t-il évolué ? Les conditions environnementales de la région étaient-elles propices au développement de l'animal ? Affaire à suivre !

Cela vous intéressera aussi