Planète

Les mâles veuves noires veulent des vierges bien nourries

ActualitéClassé sous :zoologie , araignée , reproduction

Des chercheurs de l'université de Toronto au Canada ont découvert que les mâles de la veuve noire préfèrent s'accoupler avec des femelles vierges et bien nourries. Un comportement exceptionnel chez les araignées.

La femelle de la veuve noire est à peu près deux fois plus grosse que le mâle. Si elle a faim, elle peut le manger ! Une raison de plus pour les araignées mâles de choisir des femelles déjà rassasiées pour s’accoupler… © Chepyle, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Dans un article paru dans Animal Behaviour, des chercheurs décrivent le comportement reproductif d'une espèce de veuves noires originaire d'Amérique du Nord : Latrodectus hesperus. Les chercheurs se sont intéressés aux préférences des mâles pour se reproduire avec différentes femelles : avec des vierges ou des femelles qui s'étaient déjà accouplées, et avec des femelles nourries et d'autres non. Ils ont aussi testé deux conditions : dans un champ fermé ou dans la nature. Les femelles et leur toile étaient dans des cages qui permettaient le passage des phéromones dans l'air.

Les résultats étaient clairs et nets : les araignées mâles montrent une préférence quasiment unanime pour les femelles vierges et bien nourries dans les deux conditions expérimentales. Dans le champ fermé, 80 % des mâles choisissaient des femelles vierges et bien nourries. Dans la nature, ils étaient 94 % à faire de même. Ce choix assez restrictif n'est pas habituel dans la nature, car cela représente un coût pour l'espèce : le mâle risque de passer du temps et de l'énergie à trouver son partenaire sexuel idéal ! Mais il y aurait de bonnes raisons à cela...

Une nouvelle recherche montre que le mâle de la veuve noire est plutôt difficile pour choisir ses partenaires sexuels. © Davefoc, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Les veuves noires femelles triées sur le volet pour la survie... du mâle

Tout d'abord, le fait de choisir des femelles qui ne se sont pas encore accouplées limite le risque de compétition avec d'autres spermatozoïdes. De plus, l'alimentation de la femelle influence sa fécondité : le fait de choisir une femelle bien nourrie favorise une descendance plus nombreuse. Pour les mâles, c'est aussi une question de survie : si une femelle a bien mangé, elle risque moins de porter son dévolu sur un mâle... En effet, même si ces veuves noires ne sont pas systématiquement cannibales, les mâles sont bien plus petits que leurs partenaires : une femelle affamée peut avoir envie de manger un mâle !

Pour reconnaître les femelles bien nourries, les mâles utilisent des signaux chimiques présents dans l'air, grâce aux phéromones produites par les femelles bien nourries. Selon Emily MacLeod, auteur de l'article, ce comportement est rare chez les araignées« Cette préférence quasi unanime des mâles pour des partenaires bien nourries en utilisant uniquement des indices liés aux phéromones n'a été décrite dans aucune autre espèce d'araignées. »

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi