Planète

Grippe aviaire, appel à l'embargo sur les importations d'oiseaux sauvages

ActualitéClassé sous :zoologie , grippe aviaire , influenza

La LPO soutient les décisions du Gouvernement et de l'Europe sur l'interdiction des appelants de chasse et appelle à l'embargo sur les importations d'oiseaux sauvages concernant la grippe aviaire. L'interdiction de transport et d'utilisation des appelants sur tout le Territoire national a été entérinée par le Ministère de l'Ecologie et du développement durable, suivant les recommandations de la Commission Européenne émises vendredi dernier.

Grippe aviaire, appel à l'embargo sur les importations d'oiseaux sauvages

Ainsi, le transport et l'emploi, pour la chasse des oiseaux migrateurs et du gibier d'eau, d'appelants vivants d'espèces d'oies, de canards de surface, de canards plongeurs, de la foulque macroule et du vanneau huppé sont suspendus jusqu'au 1er décembre 2005.

Une décision dont se félicite la LPO qui dans un précédent communiqué avait déjà interpellé les pouvoirs publics et la presse sur la nécessité de s'interroger rapidement sur les modes de propagation du virus par voie « humaine », à savoir l'utilisation des appelants, le transport lié à l'élevage et l'importation d'oiseaux sauvage. Le bon sens veut que l'on applique le principe de précaution pour limiter le contact entre oiseaux migrateurs et appelants.

Suspendre les importations d'oiseaux

La LPO souhaite désormais que l'Union européenne décide rapidement de lancer un embargo sur les importations dans l'Union Européenne des oiseaux sauvages provenant du reste du monde.

L'Europe est le plus grand importateur avec plus de 6 millions d'oiseaux entre 1996 et 2002 (800 000 pour la France entre 1990 et 2002). Ces chiffres ne concernent que les espèces classées par la Convention de Washington (chiffres CITES). Cela représente près de 86 % des importations d'oiseaux dans le monde avec 1,6 millions de perroquets. Le Portugal et l'Espagne sont les plus gros importateurs d'oiseaux suivis par Malte et la République Tchèque.

Ce commerce représente une autre voie de propagation mais il reste un risque important sur le trafic clandestin pour lequel les chiffres n'existent pas et aucune action ne semble envisageable.

La LPO déplore le « procès d'intention » fait aux oiseaux migrateurs et appelle à plus de prudence. Désigner les oiseaux sauvages comme les principaux vecteurs d'expansion de la grippe aviaire est un raccourci facile, alors qu'à l'heure actuelle, rien n'est prouvé scientifiquement.

Info'Grippe Aviaire 0 825 302 302

(0,15 € la minute).
Le numéro est ouvert du lundi au samedi de 9h00 à 19h00

Cela vous intéressera aussi