Iguane à Playa Lagun sur l'île de Curaçao. © Antoine, tous droits réservés

Planète

Découvrez Curaçao, l'île aux mille couleurs des Antilles néerlandaises

ActualitéClassé sous :tourisme

Dans l'île de Curaçao, la ville de Willemstad a une histoire amusante : on raconte qu'un gouverneur de l'île, souffrant de migraines à cause de la peinture blanche éblouissante qui couvrait les maisons, ordonna un jour de peindre toutes les maisons de couleurs vives, et l'habitude a persisté : aujourd'hui les maisons du quartier de Punda resplendissent de couleurs vives. C'est d'ailleurs une pratique qui s'est largement répandue ces dernières années dans toutes les Antilles.

Le climat de Curaçao est aride, et peu de fruits et de légumes poussent dans l'île. Des marins vénézuéliens ont donc pris l'habitude de venir chaque jour du continent, peu éloigné, et de proposer leurs produits depuis le bord de leurs embarcations.

Les façades colorées des maisons de Willemstad. © Antoine, tous droits réservés

À la racine du pont de la Reine Emma, on retrouve l'amusante coutume pour les amoureux de sceller leur amour à l'aide d'un cadenas... Drôle de symbole tout de même ! Le chenal  d'entrée dans le port de Curaçao, protégé jadis par des canons, est traversé par un pont mobile remarquable : ce sont des moteurs diesel qui déplacent les sortes de bateaux sur lequel le pont repose, pour laisser entrer et sortir les navires.

« Bonbini » aux Antilles néerlandaises

Le Fort Amsterdam, datant de 1760, renferme l'un des nombreux musées de Willemstad. Les habitants de Curaçao parlent une langue étrange appelée « papiamento » ; en papiamento, Bienvenue se dit « Bonbini ».

Les canons de Sint-Michiel. © Antoine, tous droits réservés

Le tour de Curaçao ne prend que quelques heures : on passe d’abord le petit port de Sint-Michiel. Au long des routes, des petites églises colorées, et des maisons traditionnelles pittoresques et fleuries. La végétation locale caractéristique de climats arides, épineux et cactées, s'appelle le Kunuku.

Plages splendides et animaux marins

La splendide plage de Kas Abou aux eaux turquoise. © Antoine, tous droits réservés

Curaçao offre aussi de magnifiques plages, comme celles de Kas Abou, ou la petite anse de Playa Lagun, toujours aussi spectaculaire, avec ses barques de pêche et ses parois rocheuses qui abritent de nombreux iguanes. Au large des plages de Groote et de Kleine Knip, on peut se laisser flotter au fil de l'eau, et de la plage de Kalki, partir explorer les fonds marins, soit en plongée bouteille, soit tout simplement en apnée, par exemple avec un de ces nouveaux masques de plongée couvrant tout le visage, qui rencontrent un grand succès.

Plage de Kleine Knip, entourée par la végétation locale : le kunuku. © Antoine, tous droits réservés

Ici, l'eau est chaude, la visibilité atteint trente mètres, et d'innombrables espèces de corail et d'animaux marins vous attendent dans le National Underwater Park.

Le curaçao, le cocktail de boucanier des mers du Sud

Mais bien sûr, Curaçao doit sa célébrité mondiale à une boisson élaborée par distillation d'écorces d'orange, le Curaçao bleu. Il existe d'ailleurs des curaçaos de toutes les couleurs. À déguster,  évidemment, avec modération !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi