Planète

Prestige/Nautile : Etat des travaux au 15 janvier 2003

ActualitéClassé sous :Terre

-

Depuis le 19 décembre, date de début de la mission de colmatage des orifices du Prestige, le Nautile a effectué 8 plongées sur l'épave.

Colmatage d'une fuite sur le Prestige avec le Nautile Crédit : http://www.ifremer.fr

Les conditions météorologiques difficiles de ces dernières semaines, accompagnées de creux allant parfois jusqu'à 6 mètres, ont ralenti le déroulement des opérations.

Au cours des 8 plongées, le Nautile a réalisé 35 heures de travail sur le fond. Le Nautile et son équipage ont démontré, lors de ces interventions, leurs capacités à la fois opérationnelles, d'adaptation aux situations complexes et à un travail de précision. Ainsi, plusieurs dispositifs ont été utilisés et un certain nombre d'innovations mises en oeuvre avec succès : des plaques d'acier fixées à la coque et verrouillées par le Nautile, des bâches lestées... Les bras télémanipulateurs du Nautile ont également permis de refermer et verrouiller les capots sur les cheminées de ventilation ou les panneaux d'accès aux réservoirs.

Une escale le 15 janvier à Vigo avait pour but la relève des équipes, l'embarquement de matériel et l'entretien du Nautile (dont les batteries). A cette occasion des représentants de la Commission scientifique espagnole ont fait le bilan des opérations réalisées.

Le bilan du travail sur les fuites est le suivant :

- Sur l'avant, 10 fuites ont été traitées parmi lesquelles :
- 7 sont totalement obturées;
- 1 quasi totalement;
- 2 partiellement.

Une fuite n'a pu être obturée du fait de sa configuration qui a nécessité la réalisation d'un matériel aujourd'hui prêt à être utilisé.

- Sur l'arrière, une fuite a été obturée sur les 9 identifiées. La poursuite des travaux portera essentiellement sur cette partie.

Après chaque intervention, le Nautile contrôle, au cours des plongées suivantes, l'étanchéité des installations et effectue un travail complémentaire le cas échéant.

Si les conditions météorologiques restent satisfaisantes, l'objectif de colmater le maximum de fuites possibles devrait être atteint dans les premiers jours de février.

Cela vous intéressera aussi