Planète

Nouveau procédé de traitement des eaux usées

ActualitéClassé sous :Terre , traitement , eaux usées

M. Satoshi TSUNETA, maître de conférences à l'Université Waseda, Faculté de Sciences et de Technologie, a mis au point un nouveau procédé de traitement des eaux usées destiné à éliminer en particulier l'azote et le phosphore, responsables principaux de l'eutrophisation des eaux.

Une station d'épuration pour le traitement des eaux usées

Utilisant une nouvelle bactérie dénitrifiante et qui stocke du phosphore dans son corps, ce système permet de simplifier les installations de traitement, d'économiser l'énergie et de réduire les coûts. Au lieu d'utiliser 3 cuves à la chaîne avec 3 bactéries : celle nitrifiante, celle dénitrifiante et celle à stockage de phosphore, ce système emploie 2 bactéries : celle dénitrifiante à stockage de phosphore et celle nitrifiante en les mettant dans une cuve et en contrôlant la quantité d'oxygène.

Le procédé est comme suit :

1. Faire produire du phosphore aux bactéries dénitrifiantes à stockage de phosphore en atmosphère anaérobie (en l'absence d'oxygène)
2. Faire effectuer la première moitié du traitement d'azote aux bactéries nitrifiantes en atmosphère aérobie (en présence oxygène)
3. Faire effectuer la dernière moitié du traitement d'azote et faire absorber du phosphore aux bactéries dénitrifiantes à stockage de phosphore dans une atmosphère anaérobie contenant de l'oxyde d'azote.

Dans ce processus, l'azote est décomposé aux étapes 2 et 3, et le phosphore est absorbé dans le corps des bactéries aux étapes 1 et 3. Cette méthode permet d'effectuer le traitement de façon fractionnée (remplissage d'un réservoir, traitement, décantation et remplissage à nouveau). Comme la quantité de phosphore absorbé dans le corps de cette nouvelle bactérie est plus importante que celle lors de sa production, le phosphore contenu dans les eaux usées est éliminé, la densité de phosphore augmentant dans son corps. M. TSUNETA envisage d'étudier la récupération de ce phosphore pour l'appliquer aux engrais.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi