Planète

Longirostravis, un oiseau qui ne manque pas de mordant

ActualitéClassé sous :Terre , Crétacé , oiseau

Des scientifiques chinois et américains ont découvert dans le nord-est de la Chine le fossile d'un étrange oiseau vieux de quelque 125 millions d'années. Unique au monde, le squelette de la taille d'un moineau possède un long bec fin pourvu à son extrémité de 10 dents pointues.

Beaucoup d'oiseaux primitifs disposaient de telles dents, mais ces dernières étaient généralement réparties à travers toute la bouche. Selon le paléontologiste Luis Chiappe, de l'University of Southern California, et ses collègues, l'animal baptisé Longirostravis hani vivait probablement sur les rives d'un lac.

L'implantation particulière de ses dents devait l'aider à dégager de la boue ses proies (insectes, crustacées ou vers). C'est la première fois que l'on peut attribuer ce type de recherche de nourriture spécialisée à un membre du groupe des Enantiornithes, des oiseaux répandus au temps du Crétacé qui doivent leur nom à la structure de leur épaule et de leur métatarse inversée par rapport aux oiseaux modernes.

Cela vous intéressera aussi