Un violent séisme de magnitude 8,2 a secoué le Chili dans la nuit de mardi à mercredi. L’alerte au tsunami a été lancée avant d’être finalement levée. On déplore quelques victimes.
Cela vous intéressera aussi

La terre a violemment tremblé sur les côtes chiliennes à 20 h 46 à l'heure de Santiago (1 h 46 heure française). Un séisme de magnitudemagnitude 8,2 selon l'institut états-unien de Géophysique, dont l'épicentreépicentre est situé à environ 89 km au large de la ville d'Iquique, et à 46,4 km de profondeur, a secoué le continent sud-américain. Ces secousses intenses ont été suivies de dizaines de répliques de magnitudes comprises entre 5,5 et 6,2.

Le pays longiligne a d'abord craint un tsunami, après que des vagues de 2,11 m ont été observées sur l'océan. Les autorités locales ont demandé l'évacuation des populations vivant sur la côte nord-ouest et une alerte tsunamitsunami a été lancée au Chili, mais aussi au Pérou, au Honduras et en ÉquateurÉquateur, avant d'être levée dans la matinée.

Le premier bilan faisait état de cinq morts, victimes de crise cardiaque ou écrasés sous les décombres. La présidente chilienne, Michelle Bachelet, a déclaré l'état de catastrophe naturellecatastrophe naturelle dans trois régions du pays.