Planète

En bref : le 1er octobre, c'est le Jour de la Nuit

ActualitéClassé sous :Terre , Jour de la Nuit , ciel nocturne

La troisième édition du Jour de la Nuit est fixée au premier samedi du mois d'octobre. L'occasion d'attirer l'attention sur la nécessité de préserver le ciel nocturne.

Un exemple d'éclairage totalement inadapté que l'on retrouve même loin des grandes agglomérations. © J.-B. Feldmann (http://montreurdimages.blogspot.com/)

Lorsqu'ils se sont retrouvés début 2010 pour faire le bilan de l'Année mondiale de l'astronomie, les porteurs de projets rassemblés à l'Institut d'astrophysique de Paris avaient souhaité poursuivre durablement plusieurs manifestations à destination du grand public, qu'il s'agisse de présentations de l'astronomie au cours de soirées d'observation comme les Nuits des étoiles ou d'opérations de sensibilisation sur les méfaits de la pollution lumineuse.

Le Jour de la Nuit répond à ces deux objectifs. Après le succès des éditions 2009 et 2010, la version 2011 se déclinera le samedi 1er octobre. Au menu (régulièrement mis à jour sur le site Internet du Jour de la Nuit), plusieurs centaines de lieux en France où l'on assistera à des extinctions partielles ou totales de l'éclairage pendant une heure ou toute la nuit, ainsi que des points d'accueil du public où les animateurs des clubs d'astronomie et de nature feront découvrir les beautés du ciel nocturne et l'impact qu'a sur ce dernier un éclairage inadapté.

Car c'est ce qui inquiète le plus les amoureux de la nuit : l'augmentation des points lumineux (30 % de plus en dix ans sur le territoire) s'accompagne d'un développement inquiétant des éclairages dirigés vers le ciel (illumination des églises, des monuments, des sites touristiques...) même dans les plus petits villages. Avec à la clé des perturbations importantes dans le mode de vie des espèces nocturnes et un gaspillage énergétique dont le coût est loin d'être négligeable.

Cela vous intéressera aussi