Planète

9,1 milliards de Terriens... et moi, et moi, et moi !

ActualitéClassé sous :Terre , population , démographie

Jacques Dutronc pourrait réécrire sa chanson et l'adapter aux incroyables chiffres publiés par l'ONU. Selon un rapport récent, la population mondiale, actuellement estimée à 6,5 milliards d'individus passerait à 9,1 milliards en 2050 !

9,1 milliards de Terriens... et moi, et moi, et moi !

Le dernier rapport du Département des Affaires Economiques Et Sociales de l'ONU établi sur une mise à jour des données de la population mondiale en 2004, publié à la fin du mois de février, est riche d'informations. Avec une augmentation annuelle de 76 millions de personnes depuis l'an 2000, la planète portera le chiffre symbolique des 6,5 milliards d'êtres humains en juillet prochain... Et dans 45 ans, la population devrait encore avoir gagné 2,6 milliards d'individus.

Une devinette : où la progression démographique sera-t-elle la plus importante ? Dans les pays pauvres bien sûr... et hélas ! Les experts estiment même que la population devrait être multipliée par deux (voire par trois en Afghanistan, au Congo, Mali, etc.) dans les 50 pays les moins développés, passant de 0,8 milliard en 2005 à 1,7 milliard en 2050. Ce qui est valable aujourd'hui le sera encore demain et le futur ne laisse entrevoir aucune amélioration à ce niveau. Il risque d'y avoir encore plus de gens dans la misère à moins que l'on arrive à freiner ce fossé qui se creuse entre les états les plus riches et les autres, et que les richesses soient mieux distribuées.

Justement du côté des régions les plus aisées -et d'autres aussi qui le sont moins- la tendance s'inverse. 51 pays comme l'Italie, le Japon, l'Allemagne, différents anciens états de l'URSS, etc. pourraient voir leur population décliner. Une bonne nouvelle pour tous enfin... L'espérance de vie ne cessera de s'allonger, y compris dans les états plus défavorisés où elle passera de moins 50 ans aujourd'hui à environ 66 ans en 2050 (si les programmes de prévention et de soins élaborés en matière de santé publique, notamment concernant le sida, se révèlent efficaces), et de 75 ans actuellement pour les pays les plus développés à 82 ans en 2050. Conclusion : nous mourrons vieux, mais vivrons nombreux !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi