Planète

Les T-rex étaient probablement cannibales

ActualitéClassé sous :paléontologie , 298 Baptistina , dinosaure

D'après un groupe de paléontologues américains, le mythique Tyrannosaurus rex était capable de cannibalisme, comme semblent le montrer des traces de dents sur plusieurs restes fossilisés. De quoi préciser un peu plus la nature du comportement alimentaire de cet animal qui reste toujours mystérieux.

Fragments d'os de T-Rex montrant des traces de morsures d'un autre T-Rex. © Nicholas Longrich-mYale University

Si l'on en croit Nick Longrich de l'université de Yale, le Tyrannosaurus rex (dont on sait qu'il avait la « tête vide ») devait souvent se nourrir de la chair de ses congénères. C'est en effet la conclusion à laquelle Nick Longrich et ses collègues, dont le célèbre Philip J Currie, sont arrivés. Les chercheurs viennent juste de publier les éléments à charge dans ce dossier, dans la fameuse revue PLoS ONE. La question reste de savoir si le T-rex était un charognard ou un chasseur.

Il faut savoir que le T-rex était le seul grand prédateur carnivore d'Amérique du Nord à la fin du Crétacé. Dès lors, Nick Longrich ne pouvait qu'être intrigué en découvrant sur un os de ce dinosaure, des traces importantes de morsures. Il a donc examiné une douzaine d'autres restes fossilisés faisant partie des collections de plusieurs musées. Sur ceux-ci, pas moins de trois os de pieds et un bras montraient des entailles de grandes tailles causées par des dents.

Puisque que le T-rex était le seul grand carnivore connu de l'époque possédant une dentition suffisamment grande pour laisser de telles traces, le chercheur a dû se rendre à l'évidence : il était visiblement face à des traces de cannibalisme. De plus, étant donné le nombre d'os portant ces marques par rapport au faible nombre d'échantillons considérés, il fallait accepter l'idée que ce comportement était loin d'être rare chez le Tyrannosaurus rex.

Quelques uns des fragments d'os de T-rex montrant des traces de morsures d'un autre T-rex. © Nicholas Longrich-Yale University

Une fois ces constatations établies, reste le problème de savoir si ce cannibalisme était le fait de charognards ou de chasseurs. Sur ce point, les os sont encore muets. Paradoxalement, on en sait probablement beaucoup plus sur le responsable principal de l'extinction des T-rex, l'astéroïde 298 Baptistina.

Le cannibalisme, pas si rare que ça !

Ce n'est pas la première fois que l'on trouve des preuves de cannibalisme chez un grand dinosaure carnivore du Crétacé. Le cas le plus connu et le plus documenté est probablement celui du Majungatholus. On a en effet trouvé sur des os de ce membre de la famille des Abelisauridae, qui vivait à Madagascar, des marques de morsures correspondant à des dents de même taille et de mêmes espacements que celles de ses congénères. Ainsi, si l'on en croit les fossiles trouvés, Majungatholus était le seul prédateur carnivore de taille suffisante pour avoir laissé ces morsures.

De nos jours, il n'est pas rare de trouver des comportements de cannibalisme chez des grands prédateurs. On connaît le cas du lion qui mange les progénitures du vieux mâle dominant qu'il vient d'évincer pour pouvoir se reproduire au plus vite avec les femelles et ainsi assurer sa propre descendance.

Cela vous intéressera aussi