Planète

Le cyclone Isidore s'apprête a toucher les Etats-Unis

ActualitéClassé sous :météorologie

-

La tempête tropicale Isidore, qui a quitté le Mexique mardi, pourrait se transformer en ouragan et aborder la Louisiane (sud des Etats-Unis) jeudi matin, ont annoncé mardi les autorités locales. "Les services météo nous ont dit qu'Isidore pourrait débarquer en Louisiane entre 6h00 et 10h00 (entre 11h00 et 15h00 GMT) jeudi", a déclaré une porte-parole du bureau de préparation aux situations d'urgence de Louisiane, Debbie Conrad. "Nous pensons que ce sera (un ouragan) de première catégorie, le niveau le plus bas", a précisé Mme Conrad, qui a indiqué qu'aucune évacuation n'avait été prévue pour le moment.

Les autorités américaines ont toutefois appelé les habitants à commencer immédiatement à se préparer à l'arrivée d'Isidore, afin qu'ils se protègent et assurent la sécurité de leurs biens immobiliers et mobiliers. "Il est temps maintenant de se préparer", a déclaré dans un communiqué Joe Allbaugh, responsable au niveau fédéral des services d'urgence. "N'attendez pas que la tempête soit plus près. Agissez maintenant", a-t-il ajouté.

Un ouragan de première catégorie, sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte cinq, est caractérisé par des vents de 119 à 153 km/h et peut provoquer des inondations en zone côtière, mais généralement pas de dégâts majeurs sur les bâtiments. Le centre national des ouragans (NHC) américain, basé à Miami (Floride, sud-est), a diffusé mardi un avis de surveillance sur toute la côte américaine bordant le golfe du Mexique. A 18h00 GMT, l'épicentre d'Isidore se trouvait à 135 km au nord-nord-ouest de la ville de Merida, au Mexique, qu'il a dévastée entre dimanche et lundi, et à 770 km au sud de la Louisiane. Il progressait vers le nord à la vitesse de 8 km/h, avec des vents de 95 km/h en moyenne et des rafales parfois plus fortes. "Un renforcement est prévu dans les prochaines 24 heures", a déclaré un expert du NHC, Jack Beven. Isidore a fait 20.000 sinistrés et 80.000 personnes ont été déplacées au Mexique, selon un bilan provisoire des autorités.

Néanmoins le risque d'inondations côtières est considéré comme sérieux en raison de la trajectoire du cyclone qui va provoquer sur sa face avance une forte houle perpendiculaire à la côte ainsi qu'une marée cyclonique notable (surélévation du niveau de la mer en raison de l'effet de "succion" provoqué par la dépression cyclonique)

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi