Bejisa, cyclone né dans l’océan Indien, a modifié sa trajectoire et menace sérieusement l’île de la Réunion. Placée en alerte cyclonique rouge ce matin, l’île se prépare au pire. Le danger est imminent, la population est assignée à résidence, on s’attend à ce qu’à 16h, Bejisa soit d’intensité maximale. Des rafales à 190 km/h ont déjà été enregistrées ; houle cyclonique et d'importantes précipitations sont donc à redouter.
Cela vous intéressera aussi

Ce n'était pas arrivé depuis le 3 janvier 2013, lors du passage du cyclone Dumile. L'île de la Réunion a été placée en alerte cyclonique rouge ce matin à 10 h 00 (soit 7 h 00 en France métropolitaine). Le cyclone, baptisé Bejisa, est actuellement de catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpsonéchelle de Saffir-Simpson et se déplace direction sud-sud-est sur la Réunion. En alerte rouge, la population est assignée à résidence, ou est au moins priée de rester à l'intérieur de bâtiments. Aéroports, transports en commun, toutes les activités sont en pause : une telle alerte signifie que « le danger est imminent ».

D'abord tempête tropicaletempête tropicale, Bejisa est né au nord de Madagascar dans la nuit du 27 au 28 décembre 2012. Ce n'est que le 31 décembre, après s'être rapidement intensifié, que le cyclonecyclone prit son nom. Hier, Bejisa est devenu un cyclone de catégorie 3, la pressionpression minimale est de 963 hPa et on observe actuellement des rafales de vent à 190 km/h. Le système se déplace en direction du sud-sud-est à une vitessevitesse de 15 km/h. D'après Météo-France, on enregistre, depuis hier déjà, 424 mm de précipitation à La Nouvelle, et 434 mm à Commerson. Par ailleurs, la houlehoule cyclonique est importante, avec 7,4 m de valeur maximale.

Cette nuit, Bejisa a modifié sa trajectoire, les prévisionnistes envisageaient une trajectoire plein sud, mais elle s'est incurvée vers le sud-est, menaçant d'autant plus l'île de la Réunion. On s'attend à ce que des rafales de ventvent de plus de 200 km/h s'abattent sur les reliefs les plus exposés et la houle cyclonique pourrait aisément atteindre 10 m de haut. Le maximum d'intensité de Bejisa était prévu pour cet après-midi, à 16 h 00 (13 h 00 en France métropolitaine). À cette heure, toutes les activités (portuaires, administratives, touristiques...) sont suspendues sur l'île de la Réunion. Certaines communes ont déjà ouvert des centres d'hébergement et les équipes de secours sont sur le qui-vive. Dans la nuit de vendredi à samedi, Bejisa devrait être descendu au sud de la Réunion, et l'île retrouvera de meilleures conditions météométéo.