L'équipe de scientifique du Smithsonian Tropical Research Institute à côté du tronc fossilisé découvert dans sur le plateau des Andes au Pérou. © Rodolfo Salas Gismondi
Planète

Un arbre pétrifié depuis 10 millions d'années raconte une autre histoire du climat passé

ActualitéClassé sous :Fossile , arbre , paléobotanique

La découverte d'un impressionnant tronc fossilisé dans le sol froid et sec du Pérou, ainsi que d'autres échantillons de feuilles et de pollens, racontent les chamboulements rapides qu'a connus la région il y a 10 millions d'années.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Palynologie : reconstituer le paysage d’une époque grâce au pollen  La palynologie consiste en l’étude des spores et du pollen. Sur un site de fouilles archéologiques, elle permet de reconstituer l’environnement et le paysage d’une époque donnée afin d’en comprendre l’impact sur les anciennes civilisations. L’Inrap nous en dit plus durant ce court reportage. 

Lors d'une expédition scientifique dans le plateau des Andes au Pérou, un groupe de scientifiques est tombé sur un fossile inattendu. À quelques centimètres sous le sol froid, un énorme tronc d'arbre fossilisé. Cet arbre et les autres échantillons paléobiologiques récoltés lors de cette expédition témoignent du changement radical de climat qu'ont connu les Andes il y a 10 millions d'années. Les détails sont exposés dans Science Advances.

Un des scientifiques de l'expédition allongé à côté du tronc fossilisé. © Carlos Jaramillo, Smithsonian Tropical Research Institue
Exemple d'un feuille fossilisée trouvée au Pérou datant du Pliocène. © Carlos Jaramillo

Des témoins de climats passés

L'arbre fossilisé a été retrouvé sur le plateau central péruvien à plus de 4.000 mètres d'altitude. Pourtant, le bois pétrifié montre des structures anatomiques comparables à celles d'arbres qui poussent à des altitudes moins élevées, autour de 2.000 mètres d'altitude. Son âge a été estimé à environ 10 millions d'années, ce qui correspond à la fin du Miocène moyen.

En comparaison, les échantillons de pollens et de feuilles collectés ne semblent pas appartenir au même écosystème. En effet, les pollens semblent provenir plutôt d'herbes et de plantes de pâturage plutôt que d'arbres. Les échantillons de feuilles sont plutôt issus de fougères, d'herbes ou d'arbustes. 

Ces plantes sont toutes caractéristique de la puna, un écosystème typique du haut plateau des Andes en Amérique du Sud. Le climat y est froid et très sec. Très peu d'arbres y poussent, la végétation est principalement constituée d'arbustes et de buissons. 

Les échantillons fossiles ont été datés : environ 5 millions d'années, ce qui correspond au début du Pliocène. Comment est-on passé d'une forêt de basse altitude durant le Miocène à la puna, en un temps relativement court à l'échelle de la Planète ?

« Les échantillons fossiles dans la région nous racontent deux choses, explique Carlos Jaramillo, scientifique du Smithsonian Tropical Research Institute du Panama et chef de cette expédition scientifique. L'altitude et la végétation ont changé drastiquement durant une période de temps relativement court, renforçant l'hypothèse qui suggère que le soulèvement tectonique dans la région s'est fait sous la forme de sursauts rapides ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !