Planète

Twizy Way, premier libre service Renault de voitures électriques

ActualitéClassé sous :développement durable , Twizy Way , libre service de voitures

Près de Paris, à Saint-Quentin-en-Yvelines, Renault met un place un service semblable à l'Autolib parisien : des voitures électriques accessibles à tout le monde et utilisables dans un périmètre limité. Pour en profiter, il faut un smartphone ou un accès Internet.

La voiture électrique, comme cette curieuse Twizy, convient bien aux déplacements urbains et au service de location de très courte durée. © Renault

Le proche avenir de la voiture électrique passe-t-il par la location, comme le pensaient déjà les experts du domaine en 1968 et comme l'estime aujourd'hui le groupe Bolloré, qui confie sa Blue Car au service Autolib, à Paris ? Renault semble de cet avis, qui ne vend que peu de voitures électriques et qui veut promouvoir son étrange citadine Twizy, de taille minuscule avec 2,34 m de longueur pour 1,39 m de largeur.

Cet engin, qui offre une centaine de kilomètres d'autonomie, et vendu près de 7.000 euros (plus la location des batteries, de 45 euros par mois) n'a que deux places, un coffre de 31 litres et des portes... en option. Il est présenté par Renault comme une sorte d'intermédiaire entre une voiture et un scooter.

Avec sa forme futuriste, la Twizy étonnera sûrement les passants. Son autonomie est de 80 à 100 km. La vitesse est limitée à 45 km/h, pour des raisons réglementaires. Ses utilisateurs de Saint-Quentin-en-Yvelines ne se soucieront pas de la recharge. © Renault

La Twizy apparaîtra-t-elle dans d'autres villes ?

Elle fera dans quelques jours son apparition dans la communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, près de Paris, où Renault met en place un service baptisé Twizy Way. Avec 50 véhicules (comprenant l'option portes), il sera d'abord en test auprès de 200 personnes avant de s'ouvrir au public en septembre 2012 et sera disponible sur les communes de Guyancourt, Montigny-Le-Bretonneux, Trappes et Voisins-Le-Bretonneux.

Pour l'utiliser il faut en passer par un smartphone ou un ordinateur connecté à Internet. Les Twizy disponibles et leurs emplacements apparaissent alors et on peut en réserver une, au plus tard 15 mn avant de la récupérer. Avec un smartphone, on peut aussi en rejoindre une directement et flasher un QR Code inscrit sur une étiquette. Le véhicule sera ensuite laissé sur une place dédiée d'un parking public.

C'est Renault qui prend en charge les frais d'exploitation et le futur tarif reste encore inconnu. Le constructeur espère bien étendre cette expérience de libre service à d'autres communes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi