Planète

La plus importante marée noire depuis 1998 au Nigeria

ActualitéClassé sous :développement durable , pétrole , marée noire

C'est la plus importante marée noire depuis 1998, dans le delta du Niger, au large du Nigéria. Au cours d'un simple transfert d'hydrocarbure, une fuite s'est produite sur un navire de production - le Bonga - appartenant à Shell. La marée noire a désormais atteint les côtes selon l'association Environmental Rights Action.

Le Bonga, responsable de la marée noire, extrait des hydrocarbures au large du Nigeria depuis 2005. © Shell, Flickr, cc by nc nd 2.0

Mardi 20 décembre, une fuite d'hydrocarbure était détectée par les équipes de la compagnie pétrolière Shell qui travaillent dans le delta du Niger, sur le navire de production Bonga, à environ 120 km des côtes nigérianes. Hier, une association écologiste - Environmental Rights Action - a annoncé que la nappe de pétrole qui en avait résulté avait été vue près des côtes, ce que Shell dément.

C'est au cours d'un simple transfert du navire d'extraction vers un tanker que la fuite s'est produite. Immédiatement après sa découverte, elle a été arrêtée, mais l'équivalent d'environ 40.000 barils avaient déjà été déversés dans la mer, soit plus de 6 millions de litres d'hydrocarbure. À titre de comparaison, la catastrophe de Deepwater Horizon en 2010 avait provoqué la fuite de plus de 780 millions de litres de pétrole.

Des dispersants pour limiter l'impact de la marée noire

Dans un communiqué, les dirigeants de Shell (qui ont précisé qu'ils étaient désolés) ont annoncé que des avions et bateaux avaient été envoyés sur place afin de répandre des dispersants sur la nappe, ce qui a pour but de la désolidariser. Une action pour éviter que la nappe d'hydrocarbure ne se propage et n'engendre trop de dégâts. Les dispersants sont des produits chimiques qui provoquent la mise en suspension du pétrole dans la masse d'eau, facilitant la dégradation.

La marée noire s'est produite à environ 120 km des côtes nigérianes, au large du delta du Niger. © Idé

La plus grosse marée noire depuis 1998

Cependant, lundi, des membres de l'association Environmental Rights Action en déplacement dans la zone du delta, ont aperçu des nappes à proximité d’Odioama et de Saint-Nicholas. Suite aux témoignages de plusieurs habitants de la région, ils avaient décidé de se déplacer pour constater par eux-mêmes.

Mais le gouvernement nigérian nie et prétend que la nappe observée par les écologistes ne provient pas du Bonga. Il faut dire que la région du delta du Niger est fortement exploitée par de nombreuses compagnies pétrolières ce qui en fait d'ailleurs un des endroits les plus pollués du monde.

La fuite de la semaine dernière est la plus importante marée noire que la région ait connue depuis celle enregistrée au niveau des installations de la société Exxon Mobil en 1998 au cours de laquelle 45.000 barils de pétrole s'étaient échappés.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi