Lors de son passage d'est en ouest sur les Philippines, la puissance du typhon Haiyan était maximale. Arbres et constructions ont été balayés sur sa route, faisant des milliers de victimes et des dégâts considérables. © Discovery Channel

Planète

Découvrez la vidéo qui analysera ce soir le supertyphon Haiyan

ActualitéClassé sous :climatologie , Haiyan , typhon Haiyan

Sur Discovery Channel, un documentaire, diffusé ce soir, retracera la formation, le cheminement et les effets du typhon Haiyan qui a ravagé les Philippines le 8 novembre dernier. Les mesures et les analyses des scientifiques ont permis de reconstituer heure par heure ce phénomène d'une puissance exceptionnelle.

Supertyphon Haiyan : au cœur du désastre  Le 8 novembre 2013, le typhon Haiyan, avec des vents à 380 km/h, a ravagé une partie des Philippines, faisant plusieurs milliers de morts. Exceptionnelle par sa puissance, cette tempête doit être étudiée pour mieux la comprendre, comme l'explique ce documentaire. 

Le typhon qui s'est abattu sur les Philippines le 8 novembre 2013 au lever du jour n'était que l'un de ceux qui traversent épisodiquement l'archipel, au rythme moyen d'une vingtaine par an. Mais Haiyan, lui, était exceptionnel par sa puissance. De catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte... 5, il a généré des vents à plus de 300 km/h, peut-être 350, avec une moyenne à 270.

Derrière lui, le typhon laisse au moins 3.600 morts, un millier de disparus et une région dévastée. Le documentaire d'une heure réalisé pour Discovery Channel (Supertyphon Haiyan : au cœur du désastre), qui sera diffusé ce soir à 20 h 45, interroge des climatologues, des météorologues et des océanographes sur la nature et les mécanismes de ce phénomène. Des images réelles, prises par satellite, et des graphismes 3D reconstituent l'itinéraire de Haiyan heure par heure.

Au-delà de l'événement survenu aux Philippines, déjà frappées cette année par le typhon Utor, l'enquête mesure ce genre de menace dans le reste du monde et fait la liste des moyens que nous avons de nous en protéger, quand le changement climatique laisse penser que ces tempêtes tropicales pourraient se faire plus puissantes à l'avenir. Globalement, l'année 2013 a cependant été calme de ce côté, avec peu d'événements cycloniques dans l'Atlantique. En revanche, l'océan Pacifique a connu un nombre élevé de typhons très puissants. Comment les prédire ? Comme ils nous l'expliquent devant la caméra, les climatologues commencent à décoder cette mécanique complexe.