L’ambulancier est souvent en transit entre deux transports de patients, malades, accidentés ou handicapés. © pixel974, Fotolia.

Santé

Ambulancier

MétierClassé sous :médecine , Métiers médicaux

Auxiliaire sanitaire et transporteur spécialisé, l'ambulancier doit prendre en charge les patients de manière confortable et sécurisée. Que ce soit sur rendez-vous ou lors d'urgence, l'ambulancier doit savoir s'adapter et faire preuve de patience et de sang-froid dans sa relation avec la personne véhiculée.

L'ambulancier est en charge du transport et du bien-être d'un patient malade, âgé ou blessé. A la fois transporteur spécialisé et auxiliaire de soins, l'ambulancier doit pouvoir aider les personnes à monter à bord du véhicule, garder un œil sur l'état de santé du patient tout en conduisant et être en mesure d'apporter une assistance médicale d'urgence en cas de besoin. Il est en contact direct avec des médecins qui l'informe sur l'état du patient, le type de blessure, le niveau de gravité...

L'ambulancier est également en charge de l'entretien de son véhicule, de la stérilisation du matériel présent à bord et des formalités administratives de type vérification de prescription médicale pour le transport ou bien remplissage de formulaires visant le remboursement de celui-ci. Un ambulancier n'est jamais seul à bord, il est toujours accompagné d'une autre personne. L'un des deux doit posséder obligatoirement le Diplôme d'Etat d'ambulancier. Il faut également posséder une attestation de formation à la prévention et au secours civiques (PSC1).

Les principales compétences et qualités à avoir 

Le métier d'ambulancier est un métier exigeant, qui nécessite diverses compétences et qualités :

  • être bon conducteur ;
  • avoir une bonne résistance et condition physique ;
  • savoir gérer son stress et garder son sang-froid ;
  • savoir prodiguer les premiers soins d’urgence si besoin ;
  • être patient et diplomate ;
  • avoir une bonne capacité d'adaptation ;
  • aimer le contact avec les gens et être à l'écoute.
L’ambulancier doit pouvoir administrer les soins de premiers secours en cas d’urgence et savoir utiliser le matériel à bord. © airlab multimedia, Fotolia.

Les conditions de travail

Le métier d'ambulancier s'exerce de jour comme de nuit, les weekends et jours fériés. Les horaires peuvent donc être très irréguliers et les journées assez intenses. Il faut avoir une bonne condition physique ainsi qu'une bonne résistance morale car l'ambulancier peut côtoyer des situations pas toujours évidentes à gérer.

Comment devenir ambulancier ? 

Le Diplôme d'Etat d'ambulancier est obligatoire pour pouvoir exercer ce métier. Il faut également posséder un permis de conduire de plus de 3 ans et une attestation préfectorale d'aptitude à la conduite d'une ambulance. Un certificat médical de vaccination et une attestation de formation à la prévention et au secours civiques (PSC1) sont également demandés.

Le salaire d’un ambulancier

A ses débuts, un ambulancier gagne en général le SMIC brut. En fin de carrière, il peut prétendre à une rémunération comprise entre 2000 et 2300 euros bruts par mois.

Les perspectives d’évolution d’un ambulancier 

Après plusieurs années d'expérience le conducteur ambulancier peut évoluer vers le poste de régulateur. Il est alors en charge de la réception des appels et de la mise en place du planning des interventions ou des courses. L'ambulancier peut également se mettre à son compte en devenant chef d'entreprise ou se spécialiser dans le transport pédiatrique ou d'urgence.

Entreprises qui emploient des ambulanciers

  • Croix-Rouge ;
  • SMUR ;
  • entreprises familiales ;
  • hôpitaux publics ;
  • sociétés privées
     

Maman, je suis là pour assurer le confort et la prise en charge des patients lors de leur transport vers l'hôpital ou leur domicile. Avec mon équipier, nous faisons aussi bien du simple transport sur prescription médicale que de la gestion d'urgence en cas de blessé par exemple. Il faut alors être réactif et savoir garder son sang-froid face à des situations pas toujours faciles à vivre. On doit également savoir utiliser le matériel de première assistance en cas de besoin.
Bref, je transporte des gens toute la journée, même si je ne roule pas toujours à fond, sirènes hurlantes et gyrophares allumés !