L'entretien annuel d'une chaudière gaz est une obligation pour l'occupant des lieux. © Di Giusto (Mulhouse)
Maison

Chaudière gaz : qui doit s’occuper de l’entretien et quand le faire ?

Question/RéponseClassé sous :Thermique , chauffage , appareil de chauffage

D'une manière générale, l'entretien d'une chaudière gaz individuelle est à la charge de l'occupant du logement. La réalisation doit être confiée à un plombier-chauffagiste certifié. Le moment indiqué varie selon le type d'installation desservi par la chaudière.

Rappel : entretenir une chaudière à combustible gazeux, liquide ou solide est une obligation légale. Le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 et l'arrêté du 15 septembre de la même année, qui le complète, en précisent les modalités. La réglementation s'applique aux appareils d'une puissance comprise entre 4 et 400 kW. Les modèles électriques sont exclus du dispositif, vu qu'ils ne risquent pas d'asphyxier les utilisateurs en cas de dysfonctionnement. La bonne période pour l'entretien de sa chaudière gaz dépend de l'installation alimentée, avec ou sans production d'eau chaude sanitaire.

Locataire ou propriétaire, à qui incombe l’entretien ?

Dans un logement loué, on peut se demander qui est reponsable de l'entretien de la chaudière ? Il s'agit du locataire qui, sauf clause particulière figurant dans le bail, doit s'occuper de cet entretien. La réglementation ne prévoit pas de sanction pour des manquements aux obligations d'entretien annuel. Mais, en cas de sinistre lié à une négligence manifeste, l'occupant engage sa responsabilité, qu'il soit locataire ou propriétaire.

Si le mauvais état de la chaudière provoque une intoxication au monoxyde de carbone ou un incendie, il peut être difficile de faire jouer son assurance habitation. © consultation.avocat.fr

Concernant les chaudières collectives, à gaz ou autre combustible, le devoir d'entretien revient au propriétaire ou au syndic de copropriété de l'immeuble.

Quand réaliser l’entretien de sa chaudière ?

Une chaudière produisant l'eau chaude sanitaire fonctionne toute l'année. Il n'y a pas vraiment de saison préférentielle pour l'entretenir. Cependant, il vaut mieux programmer la visite à une période de plus grande disponibilité de son plombier-chauffagiste (à voir avec lui).

Lorsque la chaudière dessert uniquement l'installation de chauffage, il est conseillé d'effectuer l'entretien au printemps, après la saison de chauffe, ou durant l'été, avant qu'elle ne démarre. On peut aussi prévoir l'entretien au début de l'automne dans le cadre d'un contrat annuel. Attendre davantage est plus risqué, car on tombe dans la période où les dépannages urgents se multiplient.

Faire venir un plombier-chauffagiste au cours de l'hiver reste possible, bien entendu. Mais on sera privé de chauffage durant l’intervention, voire plus longtemps s’il faut remplacer une pièce importante. © Garanka

Article réalisé en partenariat avec les équipes de Garanka

  • Le « Règlement sanitaire départemental type » impose le ramonage annuel du conduit de fumée.
  • Il s’agit d’une opération mécanique, accompagnée d’une vérification de l’état du conduit.
  • L'objectif est d'éviter les accidents dus à une obstruction ou à un défaut d’étanchéité.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !