Maison

Que faire d'une cheminée inutilisable ?

ActualitéClassé sous :Thermique , cheminée , Pierre Vacher

Que devront faire de leur cheminée les Parisiens qui ne pourront plus l'utiliser légalement ? Un spécialiste répond.

Une cheminée médiévale refoulant la fumée dans la maison. © Domaine public

Au premier janvier 2015, les Parisiens ne pourront plus profiter du plaisir des flammes chez eux. Pierre Vacher, de la société Expertise-Bâtiment Expert, et expert pour ComprendreChoisir en maîtrise de la réduction de la consommation d'énergie, explique comment entretenir au mieux sa cheminée, même si elle n'est plus utilisée.

Les Parisiens, qui n'utiliseront plus leur cheminée, doivent-ils obligatoirement boucher le conduit ?

Pierre Vacher : Il n'y a pas d'obligation, mais dès qu'une cheminée n'est plus utilisée, il est judicieux de boucher le conduit aux deux extrémités et de mettre une signalétique (pour les prochains occupants) indiquant que le conduit a été condamné. Le tirage naturel de l'air à travers un conduit de cheminée peut générer jusqu'à 30% de la facture de chauffage.

Une des cheminées du château d’Écouen (France, Val d’Oise). © Chappe95 / Flickr - Licence Creative Commons (by-nc-sa 3.0)

Y a-t-il un entretien spécifique pour conserver une cheminée en bon état ?

Pierre Vacher : Un examen du conduit avec un éclairage puissant à partir de l'âtre et de la souche en toiture permet d'avoir une impression générale sur l'état du conduit. Un test avec un fumigène, permettant de tester l'étanchéité du conduit, est à réaliser sur les vieux conduits tous les 3 ans. Un boisseau ou un conduit fissuré laisserait passer des gaz mortels (monoxyde de carbone) ou brûlants susceptibles de déclencher un incendie. Enfin, pour les conduits de grande hauteur, une inspection avec caméra (vidéo-inspection) fixée sur une canne permet d'observer l'état du conduit ou des boisseaux. Cette vérification doit être effectuée régulièrement dans les vieux immeubles.

Faut-il ramoner tous les ans ?

Pierre Vacher : Si la cheminée n'est plus utilisée et qu'elle a été condamnée aux deux extrémités, il n'y a pas lieu de la ramoner. Il est cependant important de le faire après la dernière flambée.

Existe-t-il un mode de chauffage légal qui restitue le plaisir des flammes ?

Pierre Vacher : Sous certaines conditions, on peut installer un insert gaz en remplacement d'un foyer ouvert. Ce type de chauffage d'agrément est très présent dans le nord de l'Europe.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi