Cela vous intéressera aussi

De plus en plus de Français installent dans leur jardin un bassinbassin à poissonpoisson, dont la qualité de l'eau doit être vérifiée. Mais comment et à quelle fréquencefréquence ?

Les différents tests pour l'eau de bassin

Les professionnels se servent de coûteux testeurs électroniques. Le particulier a tout intérêt à utiliser un test colorimétrique à base de réactifsréactifs chimiques vendu dans le commerce. Il en existe différentes formes, plus ou moins rapides et complètes. Parmi celles-ci, les bandelettes permettent de mesurer d'un coup pH, GH, KH, nitrites et nitrates. Mais leur précision laisse parfois à désirer... Plus fiables et assez rapides d'emploi, les poudres à doser sont toutefois jugées peu pratiques au bord du bassin par nombre d'utilisateurs. Bien que les mesures soient un peu longues à réaliser, les kits proposant des réactifs liquidesliquides semblent faire l'unanimité. Utilisables à l'aide d'une seringue et d'une éprouvetteéprouvette fournies, ils permettent de tester de manière précise jusqu'à neuf paramètres différents. 

Vérifier l'eau de son bassin : à quelle fréquence ?

Des mesures régulières (au minimum hebdomadaires) doivent être effectuées après la mise en eau du bassin afin d'observer son évolution. Une fois que l'écosystèmeécosystème a trouvé son équilibre, il est conseillé de vérifier l'eau en début de chaque saisonsaison ainsi qu'à chaque modification : travaux d'amélioration ou d'entretien, introduction de nouveaux poissons, prolifération des algues, apparition d'un film huileux en surface (cyanobactériescyanobactéries), etc.