Cela vous intéressera aussi

Les oiseaux (passereaux, étourneaux, merles, etc.) peuvent, notamment, se régaler dans un verger, au moment où les cerisescerises mûrissent par exemple, mais également dans un potager ! Ces animaux sont protégés par la loi et il est hors de question de tenter de les empoisonner.

Certaines astuces naturelles peuvent les dissuader de vous démontrer leur gourmandise. Piquez, dans la partie inférieure de quelques bouteilles en plastique, des plumes de pigeon. Ces éléments, attachés à des fils de NylonNylon, se mettront à tourbillonner au-dessus de vos salades d'une façon salutaire. Vous pouvez également parsemer régulièrement vos semis de tiges de ferfer verticales où il suffira d'accrocher de petits objets métalliques que le ventvent fera tourner.

Protégez également vos cultures de fraisiers, ainsi que vos parcelles accueillant de fragiles semis, en les enfermant momentanément sous des résilles en fibres synthétiques, très légères (ne pesant que 15 g/m2). Mais cette technique, pour être vraiment efficace, doit insérer entièrement vos sujets à protéger.

Pour les arbustes, c'est assez facile mais pour un cerisiercerisier adulte, la mise en place de cette protection est assez problématique ! Dans votre fraiseraie, le mieux sera de réaliser des tunnels. Plantez des arceaux de fil de fer résistant en voûte, tous les mètres. Reliez ces éléments avec un cordeau de tension amarré aux deux extrémités de chaque tunnel. Soutenez les arceaux extrêmes avec un piquet. Recouvrez alors le tout avec un filet, dont les bordures seront soigneusement plaquées au sol.